Trump se lâche contre un journaliste de CNN : "Vous vous taisez !"

ZEN ATTITUDE - Première conférence de presse pour Donald Trump et déjà premier clash avec des journalistes. Au sujet des révélations sur l'espionnage supposé de la Russie à son égard, Trump a traité BuzzFeed de "poubelle" et refusé la parole à un journaliste de CNN.

Après les conflits d'intérêts, le piratage annoncé de l'élection présidentielle par la Russie, c'était l'un des éléphants dans le magasin de porcelaine qui devaient être évoqués lors de la première conférence de presse du "president-elect" : l'espionnage dont Donald Trump aurait fait l'objet, toujours par la Russie, selon les révélations de BuzzFeed, reprises par CNN.


Et là, on a bien cru que Donald Trump allait péter les plombs, dans la même veine de ce qu'il avait pu écrire sur Twitter, quelques heures plus tôt : "Je trouve honteux que les agences de renseignements aient eu des informations fausses. Je dis que ce sont des choses qui se sont passées durant l'Allemagne nazie. Buzzfeed est une poubelle, je pense qu'ils vont en supporter les conséquences."

Clash avec un journaliste de CNN

Puis, Jim Accosta, journaliste à CNN, tente de prendre la parole pour  se défendre face aux "attaques" de Trump à l'encontre de son journal. Mais Donald Trump la lui refuse et lui renvoie : "Ne soyez pas grossier ! Je ne vous donne pas la parole, vous vous taisez, vous donnez des fausses informations". 


Pour cette première conférence de presse, le ton était donné. Mais l'affaire ne s'est pas arrêtée là. USA Today rapporte ainsi que Jim Accosta raconte s'être fait remonter les bretelles par l'attaché de presse de Trump, Sean Spicer. Ce dernier lui aurait dit qu'il serait viré de la salle de presse la prochaine fois qu'il essaierait de forcer une question.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet