Une attaque terroriste fait au moins 14 morts en Somalie

Une attaque terroriste fait au moins 14 morts en Somalie

SOMALIE - Une attaque a eu lieu vendredi 26 février au soir dans le centre de Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Deux explosions et des tirs dans un hôtel situé près du palais présidentiel ont fait au moins 14 morts selon la police.

Le premier bilan était de 12 morts. Quatorze personnes ont été tuées ce vendredi soir, selon un dernier bilan, dans l'attaque d'un hôtel et d'un jardin public voisin à Mogadiscio par les islamistes somaliens shebab, qui ont eu recours à de grandes quantités d'explosifs lors de cette opération, ont indiqué samedi des sources gouvernementale et médicale. Deux personnes ont succombé à leurs blessures, a rapporté un médecin de l'hôpital Medina de Mogadiscio.

"Dix-huit blessés ont été admis à l'hôpital et jusqu'à présent, deux d'entre eux ont succombé à leurs très graves blessures", a déclaré samedi le Dr Mohamed Moalim. "Des membres des moudjahidine ont lancé une attaque contre l'hôtel SYL près du palais présidentiel. L'attaque a débuté par un attentat-suicide et une fusillade s'en est suivie", a déclaré le groupe terroriste dans un communiqué.

Un camion piégé a explosé

"Nous avons entendu une forte explosion près de l'hôtel SYL et nous n'avons pas de détails pour le moment mais j'entends des tirs, confiait Mohamad Adan, un responsable policier. Quelques minutes après la première explosion entendue vers 19h45 (17h45 en France), une deuxième explosion avait retenti". L'attaque s'est déroulée à proximité de l'enceinte ultra-sécurisée de la Villa Somalia, complexe fortifié abritant la présidence somalienne et les bureaux du Premier ministre. Deux explosions à quelques minutes d'intervalle ont visé l'hôtel SYL et un jardin public voisin très prisé des habitants de la ville, le Peace Garden.

"Selon nos experts, les explosifs utilisés pesaient environ 200kg, ce qui a fait de cette explosion la plus grande (recensée à Mogadiscio), encore plus importante que celle utilisée à l'encontre de l'hôtel Jazeera", en juillet 2015, a déclaré samedi le ministre somalien de la Sécurité, Abdirasak Omar Mohamed. "Les forces de sécurité, a-t-il ajouté, ont réussi à arrêter le camion (piégé) à un barrage qu'il était en train de forcer et cela a permis de limiter le nombre de victimes (...) Le camion a explosé sur place et tué les gens alentour".

EN SAVOIR + >>  Qui sont les shebab, les islamistes qui sèment la terreur en Afrique de l'Est ?

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques