Une entreprise britannique crée un congé pour les règles douloureuses

Une entreprise britannique crée un congé pour les règles douloureuses

INITIATIVE - Une jeune entreprise anglaise a décidé d'offrir aux salariées qui le souhaitent un jour de repos par mois quand elles souffrent de règles trop douloureuses. Un "congé menstruel" qui est encore loin de faire l'unanimité ailleurs dans le monde.

Prendre un ou deux jours de congé quand les règles deviennent trop douloureuses ? Nul doute que nombre de femmes, contraintes de se rendre au travail malgré des crampes qu'aucun comprimé n'arrive à faire passer, en ont rêvé. A Bristol, dans l'ouest de l'Angleterre, c'est pourtant devenu une réalité : Coexist, une jeune start-up qui gère un espace de coworking et des salles pour les associations de la ville, a décidé de créer un "congé menstruel".

"J'ai encadré beaucoup de femmes au cours de ma carrière, et j'en ai vu pliées en deux par la douleur de leurs règles. Malgré cela, elles estiment ne pas pouvoir rentrer chez elles car elles ne sont pas malades", explique Ben Baxter, l'une des directrices de Coexist, interrogée par le Bristol Post . "C'est de là que c'est parti. Nous nous sommes dit qu'il fallait faire quelque chose et briser ce tabou". Faut-il craindre que les femmes de l'entreprise abusent de ce congé au détriment de leur employeur ? "Pas du tout", assure Mme Baxter. "Il y a une idée fausse qui voudrait que prendre du repos affecte la productivité d'une entreprise. Tout le monde chez Coexist respecte l'entreprise et se donne à 100 % dans son travail. Je ne pense pas que quelqu'un nous décevra". Selon elle, en revenant en meilleure forme, les femmes seront même trois fois plus productives qu'en temps normal.

Un congé qui existe en Asie, pas encore ailleurs

La politique de Coexist reste toutefois un cas à part et peu d'entreprises, sans même parler de pays, ont pris la même direction. En Asie, plusieurs pays proposent depuis longtemps ces "congés menstruels". Au Japon, ils ont vu le jour en 1947, et le pays a depuis été suivi par Taiwan, l'Indonésie ou encore la Corée du Sud. En occident, en revanche, la mesure semble encore loin de voir le jour : fin 2014, un gynécologue britannique avait proposé la création d'un congé maladie spécifiquement dédié aux femmes, avant qu'une large part de l'opinion publique ne la rejette, dénonçant un projet sexiste.

A LIRE AUSSI
>>
Idée reçue : les règles douloureuses, c'est normal
>>
Et si on accordait des congés aux femmes qui ont des règles douloureuses ?
>>
Le Viagra efficace pour soulager les douleurs des règles ?

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques