Vague de froid : au moins 65 morts en Europe

MÉTÉO – La vague de froid qui s’est abattue ces derniers jours en Europe a coûté la vie à 65 personnes depuis la fin de semaine dernière, selon le dernier bilan publié mercredi 11 janvier. Le thermomètre est notamment descendu sous les -30° en Serbie.

Les chutes de températures ont eu des conséquences dramatiques en Europe en ce début d’année. Pas moins de 65 personnes sont décédées en raison des conditions météorologiques, depuis la fin de la semaine dernière, en Europe, principalement en Pologne et en Bulgarie. 


Dimanche 8 janvier, alors que le thermomètre affichait - 20°C, dix personnes sont mortes de froid, selon le Centre gouvernemental de sécurité nationale (RCB). En République Tchèque, Etat frontalier de la Pologne, la vague de froid a été fatale à au moins six personnes, pour la plupart des sans-abri, ont rapporté les autorités. 


Parmi la quarantaine de décès liés aux conditions climatiques particulièrement difficiles de ces derniers jours se trouvent quatre ressortissants portugais, qui ont péri dans l’accident de leur autocar surpris par une plaque de verglas alors qu’il roulait sur la RN79 en Saône-et-Loire, dans la nuit de samedi à dimanche. 

Froid polaire dans les Balkans

Des températures particulièrement glaciales ont été enregistrées, ce week-end, dans les Balkans. Le thermomètre est allégrement passé sous les - 20°C et a même atteint - 33°C dans la localité de Sjenica, dans le sud-ouest de la Serbie. Les pays du sud de l’Europe, habitués aux températures clémentes, n’ont pas été épargnés. 


Sept personnes, dont cinq sans-abri, sont ainsi décédées durant le week-end en raison d’une vague de froid qui a apporté neige et verglas et entraîné la fermeture d’une partie des écoles, notamment dans les montagnes des Abruzzes (centre), mais aussi des Pouilles et en Calabre (sud) ou encore à Palerme (Sicile). En Grèce, la neige a rendu les conditions de survie des migrants sur le territoire extrêmement difficiles. 


En Bulgarie, la vague de froid a fait sept morts, selon le dernier décompte des médias locaux. Le pays, où le thermomètre est descendu à -18°C dans la capitale Sofia, a vu sa consommation d'électricité et de gaz atteindre son plus haut niveau depuis vingt ans, a annoncé la ministre de l'Energie Temenoujka Petkova.

En vidéo

Vague de froid en Europe : tour d’horizon glacial

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques