Vatican : ce que Hollande et le pape François se sont dit

Vatican : ce que Hollande et le pape François se sont dit

RELIGION - Si sa vie privée n'a pas été évoquée, François Hollande n'a en revanche pas pu éviter les thèmes épineux de la famille et de la bioéthique lors de son premier tête-à-tête avec le pape François, vendredi. Metronews fait le tour des trois sujets évoqués lors de de cet entretien au Vatican.

La famille et la bioéthique
"La défense et la promotion de la dignité de personne humaine ont été examinées", a indiqué le Vatican dans un communiqué  laconique. Le Vatican n'a pas été plus explicite sur ces thèmes délicats, alors que des catholiques français avaient adressé au pape une "supplique" pour exprimer leur profond malaise face aux lois ou aux projets de loi sur le mariage homosexuel, l'avortement et la fin de vie (suicide assisté). Sans évoquer les sujets de contentieux avec le Vatican et l'Eglise catholique française, François Hollande a de son côté affirmé lors d'un point presse, à l'issue de la rencontre, partager avec le pape la même valeur commune de "la défense de la dignité humaine".

La Syrie
Le chef de l'Etat a demandé que le Saint-Siège reçoive la Coalition nationale syrienne, le groupe le plus important de l'opposition. Une délégation syrienne porteuse d'un message de Bachar El Assad avait été reçue fin décembre par le numéro deux du Vatican, Pietro Parolin. François Hollande a souligné la convergence entre lui et le Saint-Père concernant la Syrie au sujet de laquelle ils doivent "tout faire pour arrêter les combats et permettre de déployer l'aide humanitaire".

La liberté religieuse
François Hollande a aussi indiqué qu'ils ont exprimé "la même inquiétude" sur les chrétiens d'Orient et assuré que "la France défendait partout la liberté religieuse". "C’est la patrie de la liberté de conscience, de conviction", a-t-il souligné. Elle défend cette liberté "par rapport à tous les actes antireligieux qui peuvent être commis. Cela vaut pour toutes les religions, nous avons la même détermination contre tous les actes, sans distinction", a rappelé le chef de l’Etat.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques