VIDÉO - 31 morts, 400 disparus et 78.000 hectares brûlés : pourquoi les incendies en Californie sont-ils si ravageurs ?

DirectLCI
FEU - Le bilan ne cesse de s'alourdir. Au moins 31 personnes sont mortes dans les incendies qui ravagent la Californie. Ce qui fait de cette semaine, la plus meurtrière de l'histoire de l'Etat américain.

Depuis dimanche, des centaines d'habitants quittent leur maison pour tenter de fuir les incendies qui sillonnent la Californie. Au moins 31 personnes sont mortes et plus de 400 autres sont toujours portées disparues. "Nous sommes loin d'en avoir fini avec cette catastrophe", raconte le responsable de la lutte contre les incendies pour la Californie, Ken Pimlott.


La situation s'est, en effet, dégradée jeudi. Des vents violents ont attisé les flammes et les feux se sont propagés à une vitesse très importante. Pas moins de 21 foyers, 3.500 bâtiments et 78.000 hectares ont été dévorés par les flammes.

De fortes rafales de vent

Cette propagation rapide et meurtrière s'explique, en grande partie, par la violence du vent. Les autorités parlent d'un feu "hors de contrôle". La situation devrait rester difficile. "Des vents secs soufflant en rafales et une humidité basse vont continuer à gêner les efforts des pompiers, en particulier entre vendredi soir et la nuit de samedi", a mis en garde la météo locale. 


"Cela veut dire que nos incendies vont continuer à brûler de façon erratique, ils peuvent potentiellement changer de direction à n'importe quel moment", a prévenu Ken Pimlott en conférence de presse.  

De nombreux foyers d'incendies

A cela s'ajoute la disposition des feux. Deux fronts grignotent la Californie. L'un à cheval sur les comtés de Napa et Sonoma, nommé le "Tubbs Fire", n'était circonscrit qu'à 10% jeudi soir. Le second, l'"Atlas Fire", un autre foyer particulièrement actif, n'était contenu qu'à 3%. 


Pompier expérimenté, David Shew n'en revient pas. "Ça fait 30 ans que je suis avec Cal Fire et j'ai vu de gros incendies. Mais en avoir autant, et aussi vastes et aussi rapides, c'est du jamais-vu", dit-il. 

Un terrain propice aux incendies

Enfin, le sol est sec, boisé et escarpé. Ces données géographiques favorisent la propagation rapide de feux. Ce qui explique que certains habitants aient pu être surpris. "Nous avons trouvé des corps complètement intacts et nous avons trouvé des corps dont il ne restait plus que des cendres et des os". 


Plusieurs exploitations de cette région très viticole, parfois centenaires, ont été totalement ou partiellement détruites. Certaines étaient toujours sur la trajectoire des flammes. Et dans cet Etat où la consommation de cannabis à usage récréatif sera légale à partir de janvier 2018, des champs et des entrepôts de cannabis ont également été dévastés. 

En vidéo

Incendies en Californie

Aussi, pour tenter de limiter les incendies, plus de 70 hélicoptères, 30 avions bombardiers d'eau et des centaines de véhicules au sol assistaient les pompiers. Et environ 550 détenus, déjà formés pour être pompiers, ont été envoyés en renfort dans la région. Les autorités de l'Etat américain le plus peuplé ont obtenu des renforts d'Etats proches (Nevada, Washington, Oregon, Arizona) et d'autres devaient suivre. Le président américain Donald Trump a déclaré mardi l'état de catastrophe naturelle. 

Plus d'articles

Sur le même sujet