VIDÉO - Déluge de missiles et de flammes : les États-Unis une nouvelle fois visés par un clip de la Corée du Nord

DirectLCI
MENACE - Lors des festivités organisées ce week-end par le pouvoir nord-coréen à Pyongyang, à l'occasion du 105e anniversaire du père fondateur du pays Kim Il-sung, un clip vidéo montrant des missiles s'abattant sur les États-Unis a été diffusé, sous les yeux ravis du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Plus les jours passent, et plus la tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est palpable. Lors des festivités aux allures de démonstration de force organisées ce week-end par le pouvoir nord-coréen à Pyongyang, un clip vidéo pour le moins explicite a été diffusé sur un écran géant, accompagné d’un spectacle musical.


Sur les images largement reprises ces dernières heures par les médias américains, des missiles s’abattent sur les Etats-Unis, dans un véritable déluge de flammes. Des extraits du tir effectué en février dernier d'un Pukguksong-2, un missile balistique à moyenne et longue portée sont également visibles dans le clip, qui s'achève par une image d'un drapeau américain en flammes sur fond de cimetière militaire. Diffusé dimanche au lendemain d'une gigantesque parade militaire dans la capitale nord-coréenne, le clip a été accueilli avec le sourire par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Le public présent pour les festivités a également acclamé la vidéo.

Des missiles inédits dévoilés lors de la parade militaire

"Quand le spectacle s'est achevé, tous les interprètes et tous les participants de la parade militaire se sont exclamés 'hourrah'", précise l'agence de presse nord-coréenne KCNA. "Le Cher dirigeant suprême leur a répondu d'un geste et a félicité les artistes pour leur performance réussie", poursuit KCNA.

En vidéo

Corée du Nord : en pleine crise internationale, les Nord-Coréens rendent hommage à leur père fondateur

Samedi, à l'occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, père fondateur de la République populaire démocratique de Corée et grand-père de Kim Jong-un, le pouvoir nord-coréen avait déployé lors de la parade militaire des missiles intercontinentaux semble-t-il nouveaux. Les autorités ont procédé le lendemain à un essai balistique qui a échoué mais a provoqué des condamnations très fermes, de la part des Etats-Unis notamment, dont le vice-président Mike Pence est arrivé quelques heures plus tard en Corée du Sud.

Plus d'articles

Sur le même sujet