VIDÉO - Bali : redoutant une éruption, plus de 120.000 personnes évacuées des alentours du volcan Agung

DirectLCI
INDONÉSIE - Plus de 122.000 personnes ont quitté leurs maisons aux alentours du volcan Agung alors que l'activité sismique s'amplifie.

Situé à 75 kilomètres de la ville touristique de Kuta, sur l'île de Bali, le volcan Agung gronde depuis le mois d'août. Alors que l'activité sismique s'intensifie (125 séismes ont été enregistrés entre minuit et midi ce jeudi), les autorités craignent qu'il ne rentre en éruption pour la première fois depuis plus d'un demi-siècle. Elles recommandent de rester à plus de neuf kilomètres du cratère.


Plus de 122.000 personnes ont fui les alentours depuis vendredi pour se rendre dans des centres d'hébergement d'urgence ou chez des proches. Environ 62.000 personnes vivaient dans la zone de danger avant les évacuations, selon l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles, mais des habitants établis à l'extérieur ont aussi quitté leur domicile par crainte d'une éruption. Malgré la forte augmentation du nombre de déplacés, "les évacuations se passent bien en général, l'aide logistique est suffisante pour les besoins des évacués", a déclaré un porte-parole de l'agence, Sutopo Purwo Nugroho.

Anticiper une éventuelle fermeture de l'aéroport de Denpasar

L'aéroport international de Denpasar, la capitale qui accueille chaque année des millions de touristes, n'est pour le moment pas affecté. Mais les autorités aéroportuaires surveillent de près la situation et anticipent l'éventualité d'une fermeture : des bus et des trains ont ainsi été préparés pour acheminer des passagers vers des aéroports de provinces voisines.

Plus d'un millier de personnes avaient péri dans la dernière éruption du volcan Agung en 1963. L'activité volcanique est importante et les séismes fréquents en Indonésie, le pays étant située sur la "ceinture de feu" du Pacifique.

Plus d'articles

Sur le même sujet