VIDÉO - Etats-Unis : affrontements à Saint-Louis après l'acquittement d'un policier pour le meurtre d'un Noir

MANIFESTATION - Plusieurs centaines de personnes ont protesté vendredi soir à Saint-Louis (Missouri) contre l'acquittement de Jason Stockley, un ancien officier de police, qui avait tué en 2011 Anthony Lamar Smith après une course-poursuite. Des heurts ont également eu lieu samedi soir.

La tension est montée d'un cran aux États-Unis à Saint-Louis (Missouri) après l'acquittement d'un policier. Ce dernier a été exonéré des accusations de meurtre contre un homme noir, Anthony Lamar Smith, qui avait été tué en 2011 à l'issue d'une course-poursuite. Le rassemblement, qui était à l'origine pacifique, s'est transformé vendredi soir en affrontement entre forces de l'ordre et certains manifestants, conduisant à l'interpellation de 23 personnes. 10 policiers ont par ailleurs été blessés. De nouveaux heurts ont eu lieu samedi soir, huit arrestations étant signalées. Conséquence de ces manifestations : le concert de U2 programmé dans le stade de la ville a été annulé.


Ces défilés ont réveillé le spectre des tensions raciales dans une Amérique régulièrement secouée par des brutalités policières. Louisville avait d'ailleurs déjà été le théâtre d'émeutes en 2014 après qu'un jeune de 18 ans, Michael Brown, avait été tué par un policier qui a par la suite échappé à toutes poursuites judiciaires. "La justice n'a pas été rendue, je ne pourrai jamais être en paix", a réagi la mère d'Anthony Lamar Smith auprès de Fox2Now après la décision de justice.

Plus d'articles

Sur le même sujet