VIDÉO - Séisme au Mexique : une fillette retrouvée vivante dans les décombres de l'école où 21 enfants ont été tués

DRAME - Au moins 21 enfants ont péri dans l'effondrement d'une école de Mexico lors du puissant séisme de magnitude 7,1 qui a frappé le Mexique mardi soir. Une fillette de 12 ans a été extraite jeudi des décombres, mais une vingtaine d'élèves sont toujours portés disparus.

Entre angoisse et espoir. Selon un dernier bilan provisoire, au moins 233 personnes ont péri mardi lors d'un violent séisme de magnitude 7,1 qui a secoué le centre du Mexique, et plus précisement la région de Mexico. Des victimes parmi lesquelles on dénombre 21 enfants, scolarisés dans une école primaire de la capitale qui s'est effondrée. "Nous avons un bilan de 25 morts, 21 enfants et quatre adultes", a indiqué sur la chaîne Televisa Javier Trevino, sous-secrétaire à l'Éducation. 


Selon ce dernier, les recherches se poursuivent pour retrouver une trentaine d'autres disparus, dont une vingtaine d'enfants. Le bilan total du séisme devrait augmenter car "il y a des personnes disparues" qui pourraient se trouver sous les décombres, a-t-il précisé.

En vidéo

Séisme au Mexique : 21 enfants tués dans l'effondrement d'une école

Des enfants sauvés, d'autres localisés

Plus tôt, le chef de l'État Enrique Pena Nieto avait précisé qu'il y avait encore 30 enfants et huit adultes présents sous les décombres. Deux d'entre eux auraient d'ores et déjà été sauvés, si l'on en croit les images diffusées par teleSUR, une chaîne basée au Venezuela. La vidéo publiée sur Twitter montre les secouristes en train d'extirper des ruines deux enfants.

En vidéo

Séisme au Mexique : le point sur la situation à J+2

Mercredi soir, plus de 24 heures après le séisme, une fillette de 12 ans a à son tour été retrouvée vivante. Âgée de 12 ans et nommée Frida Sofia, l'écolière était coincée sous une table, avec deux autres personnes dont elle ne sait pas si elles sont toujours en vie ou non. Une lueur d'espoir pour les sauveteurs, qui luttent sans relâche dans les décombres.

"J'ai vu cinq enfants vivants mais ils sont prisonniers de tiges métalliques", a confié mercredi, à la tombée de la nuit, un secouriste de la protection civile sous couvert d'anonymat. "Couper les tiges sans blesser les enfants est un travail très délicat". Mais le temps presse, car "les appareils montrent que les battements de leurs coeurs sont déjà faibles", a-t-il ajouté. Malgré la fatigue des secouristes et des bénévoles, les prochaines heures s'annoncent décisives.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Séisme meurtrier au Mexique

Plus d'articles

Sur le même sujet