Agression de Pierre-Ambroise Bosse : un individu en garde à vue, un complice toujours recherché

INFO LCI - Les forces de l'ordre ont arrêté ce jeudi matin l'un des auteurs présumés de l'agression dont a été victime dimanche matin le champion du monde du 800 mètres Pierre-Ambroise Bosse, à Gujan-Mestras (Gironde), où il était en vacances. Selon nos informations, cet homme est déjà connu des forces de police pour des faits de violences et trafic de stupéfiants. Un autre suspect est quant à lui toujours recherché.

Ce week-end, le champion du monde du 800 mètres Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, a été sérieusement blessé lors d'une agression nocturne à Gujan-Mestras (Gironde), où il était en vacances. Une agression au cours de laquelle l'athlète a subi de "multiples  fractures" au visage qui l'ont forcé à arrêter sa saison.


 Alors qu'une enquête de gendarmerie est en cours après le dépôt d'une plainte, un homme de 24 ans a été placé en garde à vue à Gujan-Mestras jeudi matin après avoir été convoqué à la brigade de recherches. Son complice est quant à lui en train d'être localisé par les forces de l'ordre. Selon nos informations, l'individu placé en garde à vue est connu des services et de gendarmerie pour des faits de violences et de trafic de stupéfiants. Une perquisition est actuellement en cours à son domicile.


Selon nos informations, des témoignages indiquent que Pierre-Ambroise Bosse aurait été ivre lors de l'altercation. Mais rien ne permet de le certifier dans le cadre de l'enquête, nous indique-t-on.

L'incident est survenu dimanche vers 4h du matin sur le parking du casino de Gujan-Mestras -"PAB" a été formé au club de la ville et y a été licencié une quinzaine d'années. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'athlète venait de passer la soirée avec des amis lorsqu'il a été abordé par des gens qui lui auraient demandé un selfie, ce qu'il aurait accepté, avant que les choses ne s'enveniment. Bosse serait alors remonté dans sa voiture, aurait roulé au pas avant que plusieurs échanges animés ne surviennent. 


Bosse aurait indiqué avoir reçu une gifle, alors que sa fenêtre était ouverte. Il serait alors sorti de la voiture avant que le ton ne monte encore entre les protagonistes, et que les deux individus ne le rouent de coups. Après cette agression, "PAB" a bénéficié de 18 jours d’ITT.

Plus d'articles

Sur le même sujet