Détentions provisoires : "Il faut que les enquêtes puissent aller plus vite"

DirectLCI
Au 1er septembre dernier, 28 % des détenus français sont des prévenus en attente de jugement. Un problème ancien qui s’est accentué ces dernières années. Et les spécialistes des questions pénitentiaires ne parviennent pas à fournir des explications pertinentes, faute d'outils statistiques suffisants. Seule certitude : ces chiffres reflètent une justice plus sévère et plus lente.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 6 octobre 2017 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 06/10/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 20H

Plus d'articles

Sur le même sujet