DOCUMENT - Affaire Grégory : "Je suis peut-être le seul à savoir qui c’est", voici l’enregistrement de la voix du corbeau

L'affaire Grégory

Voir
ENQUÊTE - Plus de 32 ans après la disparition tragique du petit Grégory, l'enquête avance à grands pas. Néanmoins, des zones d’ombres subsistent notamment autours des corbeaux. Les études menées n’ont pas permis de retrouver qui sont les auteurs de ces coups de téléphone.

"Je suis peut-être le seul à savoir qui c’est. Ta mère, elle le sait mais elle a peur de la vérité". Ces mots intéressent les enquêteurs, puisqu’il s’agit de la voix d’un des corbeaux impliqués dans la disparition du petit Grégory il y a plus de 32 ans. Dans l'enregistrement (audible ci-dessus), on l'entend s'adresser au père de l'enfant.

Plus de mille appels en trois ans

Pendant près de trois ans, la famille Villemin a reçu plus de mille appels. Des menaces qui ont débuté en 1981, trois ans avant la mort du petit garçon. Et des discussions comme celles-ci, le couple en a enregistré des dizaines grâce à son répondeur. Si le son est de mauvaise qualité, les gendarmes ont estimé un temps qu'il était possible de l'exploiter.


Comme le temps peut changer la voix d'une personne, ces enregistrements ont été comparés avec les interviews données aux médias par les protagonistes du dossier. Des interviews conservées par l'INA. Mais jusqu’à ce jour, personne ne sait qui se cache derrière le combiné.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Grégory

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques