Agression de NKM : 4 mois avec sursis requis contre Vincent Debraize, délibéré le 7 septembre

JUSTICE - C'est ce mercredi que Vincent Debraize, l'élu normand accusé d'avoir agressé Nathalie Kosciusko-Morizet en pleine campagne des élections législatives, a été jugé. Le parquet a requis 4 mois de prison avec sursis contre l'accusé, ainsi que 1500 euros d'amende. Le délibéré sera rendu le 7 septembre prochain. LCI a suivi l'audience en direct.

L'incident avait enflammé la campagne d'entre-deux-tours. Nathalie Kosciusko-Morizet, en très mauvaise posture à cet instant, après avoir été nettement devancée par le candidat de la République en marche Gilles Le Gendre au premier tour, faisait campagne en maintenant l'espoir d'être élue, dans la 2e circonscription de Paris. Mais, alors qu'elle distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert, elle avait été prise à partie par un inconnu qui, l'agressant verbalement, grands gestes à l'appui, l'avait faite tomber à terre. 


Revivez l'audience qui s'est tenue ce mardi en lisant le live que nous lui avons consacré. 

Live

 Le parquet a requis 4 mois de prison avec sursis contre l'accusé, ainsi que 1500 euros d'amende. Le délibéré sera rendu le 7 septembre prochain.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet