EN DIRECT - Procès en appel des parents de la petite Inaya : "Quand on parlait de la mort d'Inaya, ça ne déclenchait rien" raconte un psychiatre

EN DIRECT - Procès en appel des parents de la petite Inaya : "Quand on parlait de la mort d'Inaya, ça ne déclenchait rien" raconte un psychiatre

LIVETWEET - Après avoir été condamnés à 20 et 30 ans de réclusion en première instance, Bushra Taher Saleh et Grégoire Compiègne comparaissent en appel jeudi 23 et vendredi 24 mars devant la cour d'assises de Bobigny. Suivez en direct le procès grâce à notre journaliste présent sur place.

Le second procès des parents de la petite Inaya s'ouvre ce jeudi à la Cour d'assises de Bobigny. Bushra Taher Saleh et Grégoire Compiègne avaient fait appel de leur condamnation à respectivement 20 et 30 ans en première instance, en novembre 2015, pour la mort de leur bébé âgé de 20 mois. 


Pendant un an, le corps de la petit Inaya était resté dans un sac-poubelle enterré dans la forêt de Fontainebleau. Les parents, âgés de 24 et 26 ans à l'époque, avaient officiellement affirmé n'avoir que deux enfants pour dissimuler la disparition de leur bébé. C'est grâce au signalement d'une institutrice en janvier 2013, qui avait remarqué de nombreuses absences et marques de coups sur l'aîné de la famille, que les services sociaux se rendent chez le couple et constatent que la petite Inaya n'y est plus. 

Les parents se rejettent mutuellement la faute mais acceptent de mener les enquêteurs à l'endroit où se trouvait le corps de la petite. Lors de l'enquête, les services sociaux sont aussi pointés du doigt. Ils suivaient cette famille et étaient les seuls à être au courant de l'existence d'un troisième enfant.


Si le premier procès n'a pas permis de faire la lumière sur le déroulé exact des faits, peut-être que celui qui s'ouvre à Bobigny fera avancer le dossier. Le verdict est attendu pour le 31 mars. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques