Procès Merah : "En tant que musulman, ce vol de scooter a été un moment très désagréable pour moi"

JUSTICE - Au dixième jour du procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki, c'est un témoin important qui est attendu ce vendredi matin à la barre. Désigné dans un premier temps comme étant celui qui accompagnait Mohamed Merah et Abdlekader Merah, le 6 mars 2012, jour du vol du scooter et de l'achat du blouson, notamment, Mohamed Mounir Meskine, un temps suspecté, est aujourd'hui simple témoin.
Live

NOUVEAUX iNCIDENTS


Encore une fois, de vifs échanges ont eu lieu au cours de cette dixième journée d'audience entre la défense, l'avocate générale et les parties civiles. S'il était question du vol du scooter pendant un long moment, plusieurs questions ont été posées sur la religion, sujet qui doit être abordée le 20 octobre. 


Face aux nouveaux incidents, plusieurs parties civiles ont quitté la salle avant la levée de l'audience. 

LE NOM D'UN MORT

Les avocats des parties civiles s'interrogent sur le fait qu'Abdelkader Merah n'ait donné le nom du 3e homme présent sur le vol du scooter qu'une fois que ce dernier était mort. Abdelkader Merah continue de dire qu'il l'a fait, qu'à ce moment là, parce qu'il ne voulait pas que ce dernier soit incarcéré "injustement comme lui". 'Jamais je n'aurais donné son son (celui donc de Walid Larbi-Bey mort en 2014), s'il n'avait pas été là ce jour-là", dit l'accusé. 

AUDIENCE REPRISE


L'audience est reprise, on passe aux questions des parties civiles. 

AUDIENCE SUSPENDUE


L'audience a été suspendue 15 minutes. Elle reprendra avec les questions des avocats, parties civiles, avocate générale, puis défense. 

L'AUDIENCE EST REPRISE


L'audience vient de reprendre. La cour d'assises spéciale va entendre Abdelkader Merah, poursuivi pour complicité dans les actes commis par son frère Mohamed Merah en mars 2012 à Toulouse et Montauban. L'accusé, dans le box aux côtés de Fettah Malki, sera interrogé notamment sur le vol du scooter le 6 mars 2012. Ce T-Mas, dérobé à un particulier avait été utilisé par Mohamed Merah au cours des attaques qui ont fait 7 morts il y a cinq ans, parmi lesquels trois enfants. 

AUDIENCE SUSPENDUE


L'audience est suspendue, elle reprendra à 13h30 avec l'interrogatoire d'Abdelkader Merah.

LE CALME EST REVENU


Le calme est revenu dans la salle d'audience. Mohamed Meskine vient de quitter la salle d'audience. Le président lit maintenant les dépositions du président du club de foot des Izards (l'AS izards) qui était attendu ce vendredi mais qui n'est pas venu. 

"COMME UNE BOULANGERIE"


L'avocate générale s'étonne qu'Abdelkader Merah, qui a payé sa moto plus de 10 000 euros, n'ait pas fait le devis pour les réparations dans le magasin où il l'a achetée mais dans un autre. 


Dans le box, Abelkader Merah répond à l'avocate générale : "Bah c'est comme si vous allez dans une boulangerie plutôt qu'une autre..."

"Non monsieur, car ce jour-là vous n'alliez pas acheter du pain", dit l'avocate générale 

Pour les enquêteurs, c'était lui, il était le "3e homme", celui qui était avec les frères Merah lors du vol du T-Max, celui qui était avec eux aussi pour l'achat du blouson.... Au dixième jour du procès d'Abdelkader Merah et Fettah Malki, c'est un témoin important qui est attendu ce vendredi matin à la barre. Désigné comme étant celui qui accompagnait Mohamed Merah et Fettah Malki, jour du vol du scooter, de l'achat du blouson notamment, Mohamed Mounir Meskine, un temps suspecté, est aujourd'hui simple témoin. 

Scooter, blouson et traqueur

Une vendeuse, qui a témoigné jeudi au procès, l'avait reconnu comment étant ce monsieur venu acheter un blouson avec Mohamed Merah et Abdelkader Merah le 6 mars 2012, cinq jours avant l'assassinat d'Imad Ibn-Ziaten. Mais lors d'une confrontation organisée à l'automne 2013, celle-ci avait maintenant des doutes sur le fait que cet homme soit bien celui qu'elle avait désigné un an avant comme étant Mohamed Mounir Meskine. Ces doutes ont profité à ce dernier, qui, fortement soupçonné dans un premier temps, a échappé au box des accusés pour se retrouver finalement ce vendredi 13 octobre à la barre. 


Le 6 mars, Mohamed Meskine a bien vu Abdlekader Merah, mais pour un simple devis pour des réparations sur une moto...

La journée de jeudi avait été consacrée au 6 mars 2012, jour du vol du scooter, de l'achat d'une cagoule et d'un blouson par Mohamed Merah. Son frère ABdelkader a reconnu qu'il était avec lui lors du vol, mais a toujours contesté connaître les intentions de son frère dans les crimes qu'il allait commettre. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le procès Merah

Plus d'articles

Sur le même sujet