Voiture de police incendiée : jusqu'à 7 ans de prison prononcés, Antonin Bernanos condamné à 3 ans ferme

DirectLCI
JUSTICE - Les plaidoiries de la défense son venues achever, fin septembre, les débats de ce procès qui s'est déroulé dans une ambiance parfois tendue. Le parquet a requis des peines allant de douze mois de prison avec sursis à huit ans de prison ferme pour des faits de dégradations et violences contre des policiers commises le 18 mai 2016 quai de Valmy à Paris. Ce mercredi, le verdict est tombé.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé mercredi des peines allant jusqu'à sept ans de prison ferme contre sept personnes impliquées dans l'attaque et l'incendie d'une voiture de police en mai 2016 à Paris, sous les protestations de leurs partisans rassemblés devant la salle.

S'il a relaxé deux jeunes hommes qui étaient poursuivis pour participation à un attroupement violent, le tribunal a au contraire condamné le militant "antifasciste" Antonin Bernanos, prévenu le plus scruté de cette affaire retentissante, à cinq ans de prison dont trois ferme pour "violences aggravées". L'étudiant de 23 ans n'a toutefois pas été incarcéré immédiatement

Live

Revivez le verdict rendu par le tribunal grâce à notre live-tweet ci dessus

Plus d'articles

Sur le même sujet