INFO LCI - Plainte pour atteinte à la vie privée : Salah Abdeslam débouté face à Thierry Solère

INFO LCI - Plainte pour atteinte à la vie privée : Salah Abdeslam débouté face à Thierry Solère

DirectLCI
JUSTICE - Ce jeudi 12 octobre, Salah Abdeslam a été débouté de la plainte qu'il avait déposée à l'encontre du parlementaire Thierry Solère pour "atteinte à la vie privée".

L'affaire ne connaîtra pas de suite. Ce jeudi 12 octobre, le tribunal de grande instance de Nanterre a débouté Salah Abdeslam qui avait déposé plainte contre le parlementaire Thierry Solère pour "atteinte à la vie privée", nous apprend l'avocat de l'élu. 


Cette plainte faisait suite à la visite de l'élu des Hauts-de-Seine à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 29 juin 2016, où Salah Abdeslam était maintenu à l'isolement, dans une cellule sous surveillance permanente. Au JDD qui l'avait accompagné sur place, Thierry Solère avait alors raconté les moindres détails de sa visite : de la tenue portée par le terroriste présumé jusqu'à son brossage de dents et sa prière. 


Salah Abdeslam a été débouté et condamné à verser  500 euros à Thierry Solère pour frais du justice. Mais le tribunal a estimé, dans le jugement que LCI s'est procuré, que "ce sont les journalistes et non pas monsieur Solère qui ont fait le choix de retranscrire ces quelques propos dans l'article". Or, le JDD n'a pas été poursuivi.

Par la suite, le parlementaire avait également lancé une interpellation à l'adresse de Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux à l'époque, en dénonçant une "salle de sport exclusivement" réservée à Salah Abdeslam. L'AFP note qu'il s'agissait en réalité... d'une cellule avec rameur. 

Plus d'articles

Sur le même sujet