INFO TF1/LCI - Braquage de Kim Kardashian à Paris : l’un des "papys braqueurs" présumés remis en liberté

ENQUÊTE - D’après nos informations, François Delaporte, l’un des hommes soupçonnés d’avoir participé à l’agression de la starlette américaine à Paris en octobre dernier, a été remis en liberté ce lundi. Il clame son innocence depuis le début de l’affaire.

Le gang des "papys braqueurs" de Kim Kardashian ne compte plus que quatre membres en prison.  François Delaporte, 55 ans, a en effet été remis en liberté ce lundi. "Le grand", comme il est souvent surnommé, était dans le collimateur des enquêteurs car en lien téléphonique avec Aomar Ait-Khedache, alias "le vieux", le cerveau présumé du braquage. Pour la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ parisienne, c’est aussi la silhouette de Delaporte que l'on aperçoit sur certaines images de vidéo-surveillance captées dans la nuit du 2 au 3 octobre à proximité du luxueux hôtel de la vedette américaine, situé rue Tronchet à Paris.


Rapidement pourtant, de nombreux doutes sont apparus sur son implication dans ce "saucissonnage" à 10 millions de dollars de butin. Plusieurs témoins ont en effet affirmé que François Delaporte ne pouvait pas à se trouver à Paris au moment des faits. Aucune preuve scientifique ne permet en outre de le mettre en cause. Le chef présumé du gang – composé en théorie de 5 hommes cagoulés et porteurs de faux uniformes "Police" - l’a également mis hors de cause lors de sa garde-à-vue.

Placé sous contrôle judiciaire

"La place d’un innocent est hors de prison", explique son avocat, maître Manuel Abitbol, qui avait multiplié ces derniers mois les demandes d’actes à la juge d’instruction parisienne chargée de l’affaire."Ce résultat est le fruit d’un travail acharné de la défense. Cette victoire doit donner espoir à tous les innocents", ajoute-t-il.  "Le grand", qui reste cependant mis en examen, a été placé sous contrôle judiciaire. 

En vidéo

SEPT À HUIT - Les braqueurs de Kim Kardashian : des voyous à l'ancienne ?

Au total, neuf autres suspects sont actuellement mis en examen dans ce dossier. Seuls deux des "papys braqueurs" ont jusqu’à présent reconnu leur participation au braquage. Les bijoux de la star, eux, sont toujours introuvables.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Kim Kardashian braquée à Paris

Plus d'articles

Sur le même sujet