Marseille : le domicile de la socialiste Samia Ghali perquisitionné

Marseille : le domicile de la socialiste Samia Ghali perquisitionné

DirectLCI
ANTICORRUPTION - La sénatrice et maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille est visée par une enquête préliminaire du parquet national financier pour détournements de fonds publics et enrichissement personnel.

Ce mercredi matin, le domicile marseillais de Samia Ghali a été perquisitionné par des policiers de l'Office central de la lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales. Selon France 3 Provence, qui révèle l'information, la sénatrice socialiste et maire des 15e et 16e arrondissements de la cité phocéenne fait l'objet d'une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF) notamment pour détournements de fonds publics et enrichissement personnel.

Les investigations portent sur son patrimoine et sur les conditions d'achat de sa villa du quartier chic Roucas-Blanc, sur les hauteurs de Marseille, mais aussi sur des subventions accordées par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, précise l'AFP. L'élue affirme qu'elle n'a "rien à cacher". "Je suis une élue, une parlementaire, c'est normal dans le cadre de la transparence. Je ne suis pas mise en examen ni placée en garde à vue", a-t-elle déclaré alors qu'elle bénéficie de l'immunité parlementaire.

Plus d'articles

Sur le même sujet