Le rugbyman Ali Williams (Racing 92) condamné à 1500 euros d'amende pour "achat de stupéfiants"

Le rugbyman Ali Williams (Racing 92) condamné à 1500 euros d'amende pour "achat de stupéfiants"

JUSTICE - Le joueur du Racing 92, Ali Williams, a été condamné à 1500 euros d'amende ce mercredi pour "achat de stupéfiants". Il avait été arrêté avec un autre rugbyman international, James O'Connor, en train d'acheter de la cocaïne en février devant une boîte parisienne.

L'ancien All-Black Ali Williams a été condamné ce mercredi à 1500 euros d'amende par la justice française pour "achat de stupéfiants". Le joueur du Racing 92 avait été arrêté en février en possession de cocaïne avec l'ex-wallaby James O'Connor devant une célèbre boîte de nuit, place de l'Etoile à Paris.


Les deux internationaux de rugby venaient d’être repérés par des policiers de la BAC (Brigade anti-criminalité) dans une voiture en train de donner de l'argent à des dealers présumés en échange de drogue. Ali Williams, âgé de 35 ans, a été jugé ce mercredi dans le cadre d'une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité qui a été homologuée par le tribunal, révèle l'AFP. Il a depuis été mis à pied  de "manière conservatoire"par le Racing qu'il a rejoint en 2016. 

Affaire internationale

James O'Connor, qui évolue au RC Toulon, s'était vu lui notifier une amende pour "usage" de drogue dans le cadre d'une ordonnance pénale. Le joueur australien de 26 ans a depuis fait son retour à l'entraînement au stade Mayol. 


La presse néozélandaise s'était particulièrement émue de cette affaire dans laquelle l'ancien enfant chéri du rugby national, sport considéré comme une véritable "religion" dans le pays, était impliqué. "Ali Williams a traîné le prestigieux maillot noir dans la poussière blanche, avait taclé Kevin Norquay l'éditorialiste de l'agence néo-zélandaise Fairfax. Ce n'est pas juste un gamin stupide plein aux as qui s'éclate devant un club à Paris, c'est Ali Williams, un 2e ligne All Black, 77 capes au compteur et champion du monde en 2011. Il porte la fougère argentée et il organise le haka".


D'après l'enquête, c'est le Néozélandais qui avait acheté la drogue. Il avait été contrôlé négatif à la cocaïne. L'Australien avait de son côté été contrôlé positif mais n'était pas impliqué dans la transaction.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques