Rennes : un ancien gourou condamné à 15 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur mineure

Rennes : un ancien gourou condamné à 15 ans de réclusion pour viols et agressions sexuelles sur mineure

DirectLCI
JUSTICE - Gabriel Loison, fondateur de "L'Université de la nature et de l'écologie de la relation", comparaissait vendredi matin aux côtés de son ex-compagne, Julie Baschet, à la cour d'appel de Rennes. L'homme avait été condamné en première instance à 10 ans de réclusion pour des faits de viols, agressions sexuelles ou encore corruption de mineure sur une jeune fille de 13 ans. Sa peine a finalement été alourdie à 15 ans de réclusion.

C'est lors de stages de spiritualité que Gabriel Loison, 77 ans, débutait son emprise sur ses victimes. Une emprise mentale qui les poussera à débourser des dizaines de milliers d'euros pour des stages, au Maroc, au Costa Rica ou à son domicile à de Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique). Peu à peu, ses victimes, principalement des femmes, se laissent abuser mentalement puis sexuellement. 

L'homme est l'ancien gourou des "Jardins de la vie", répertorié comme secte par la commission parlementaire sur les sectes en 1995. Il a ensuite fondé "L'Université de la nature et de l'écologie de la relation", présentée comme un collectif de recherche qui formait des "Maîtres de santé" via différents stages. L'enquête judiciaire évoque les membres de la secte comme persuadés d'être "appelés à sauver le monde". L'homme interdisait toute vie sociale normale à ses disciples. 

Le gourou "prescrivait" des relations sexuelles

C'est ce qu'a raconté à la justice une jeune femme de 20 ans, âgée de 13 ans au moment des faits. Les viols ont été commis alors qu'elle accompagnait ses parents, membres de l'"Université", à un de ces stages à l'étranger. Gabriel Loison affirmait aux femmes de son culte qu'il "décelait un blocage" chez elles. Pour le régler, il leur prescrivait des relations sexuelles avec lui.

Il aura fallu des années avant que le gourou ne soit inquiété par la justice française. Il est arrêté en 2011 en Espagne, au retour d’un séjour au Costa Rica. Malgré de lourds souçons qui datent des années 1980, son premier procès n'aura lieu qu'en 2014. Condamné en première instance à 10 ans de réclusion pour des faits de viols, agressions sexuelles ou encore corruption de mineure, sa peine a été alourdie ce vendredi à 15 ans par la cour d'appel de Rennes.

C'est la première fois en France que la contrainte morale est retenue dans une affaire criminelle. C'est une décision significative en terme d'emprise mentale. Me Olivier Morice, avocat de la victime

Jugée "sous emprise morale totale" par les jurés, son ex-compagne, Julie Baschet, 43 ans, a été acquittée. Elle risquait une condamnation pour complicité. L'avocat des parties civiles, Me Yvon Chotard, se dit satisfait du verdict. "C'est la première fois en France que la contrainte morale est retenue dans une affaire criminelle. C'est une décision significative en terme d'emprise mentale", a déclaré, satisfait, l'avocat de la victime. 

Gabriel Loison est actuellement visé par une autre procédure à Nantes dans laquelle il a été mis en examen pour viols, agressions sexuelles et abus de confiance sur quatre victimes majeures, dont son ex-compagne, Julie Baschet.

Plus d'articles

Sur le même sujet