Versailles : un prêtre se dénonce après un "geste déplacé" envers une adolescente

Versailles : un prêtre se dénonce après un "geste déplacé" envers une adolescente

JUSTICE - Alors que l'Eglise est régulièrement mise en cause dans des affaires d'abus sexuels, et critiquée pour ses silences coupables, un prêtre s'est dénoncé de son propre chef auprès du parquet de Versailles. Il reconnaît avoir eu un "comportement inapproprié" envers une jeune fidèle de 17 ans.

Il y a une semaine, des équipes de Cash Investigation et de Mediapart accusaient 25 évêques (dont 5 toujours en poste) d’avoir couvert 32 prêtres auteurs d’agressions sexuelles. Un silence qui entache doublement l’Eglise catholique. Une fois n’est pas coutume, un prêtre des Yvelines (Yvelines) s’est spontanément dénoncé auprès du parquet de Versailles après avoir eu un "geste déplacé" envers une lycéenne de 17 ans. 

"Le prêtre s’est retiré dans une communauté religieuse d'hommes"

L’information, relayée par le site d’information locale 78actu, a été confirmée auprès de l’AFP. Dans une lettre envoyée il y a une dizaine de jours au procureur de la République, le prêtre de Viroflay indique avoir eu un "comportement inapproprié" envers la jeune fidèle. "Ces faits ne sont pas de l’ordre du viol, mais pourraient constituer un délit", relate l’évêché. "Il a souhaité en informer lui-même la justice et se démettre de sa charge de curé ainsi que de ses autres fonctions, le temps nécessaire à la qualification juridique de ces faits. "Il précise que le prêtre s’est retiré dans une communauté religieuse d'hommes, sans contact avec les fidèles. Ni l’adolescente, ni sa famille n’auraient porté plainte.


L'annonce de son départ a été faite auprès des fidèles, lors des messes célébrées dans la paroisse de Viroflay samedi et dimanche, par le vicaire général du diocèse. Ce dernier "a demandé aux parents de faire sortir les enfants trop petits pour les préserver" avant de faire son annonce, a précisé une porte-parole du diocèse.

Ordonné en 1996, le prêtre, âgé de 48 ans, avait officié dans plusieurs villes des Yvelines, dont Versailles. Il était très actif dans le département selon nos confrères de 78actu, et était notamment l’un des organisateurs de la Padre cup, une compétition de karting entre les prêtres.


Le parquet n'a pu informer dans l'immédiat des suites données à cette dénonciation, mais quelle que soit la décision de la justice française, l’évêché estime qu’une procédure canonique pourrait être engagée prochainement à l'égard de ce prêtre.

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques