Médiation. Ne pas confondre "pour"et "sur"

Médiation. Ne pas confondre "pour"et "sur"

Revoir le sujet de TF1 faisant la propagande des "prépas" me donne des nausées. Laissons les plus riches réussir leurs études grâce aux "prépas" et la promo que leur fait le JT. C'est une honte ! LIRE LA SUITE ...

Le reportage qui a déclenché tant de réactions s’intéressait à un phénomène grandissant "les prépas privées", de plus en plus de candidats aux grandes écoles ou aux examens très sélectifs utilisent ce mode de soutien payant. Obtenir un diplôme sans une aide appropriée s’avère aujourd’hui très difficile et des organismes se partagent ce marché très lucratif. Nos journaux reflètent la réalité et s’arrêtent sur les tendances du moment. Nous avons donc fait un sujet SUR ces " prépas" prisées, actuellement par des étudiants. "SUR" et non pas "POUR". La solidarité entre étudiants existe encore, nous avons, d'ailleurs déjà réalisé des reportages sur le tutorat étudiant, "les  tutots"  ne sont pas morts et nos JT ont prévu d’y consacrer de nouveau leur attention. Notre neutralité est une valeur sure et la conclusion de ce reportage le prouve. Nous avons précisé, je cite : "le  phénomène des "prépas" impose une sélection par l’argent dans la réussite scolaire et participe à la privatisation rampante de l’enseignement supérieur"

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques