Médiation. Une circonscription et pas une autre

Médiation. Une circonscription et pas une autre

Vous a fait un reportage à Aubière dans le Puy de Dôme et vous n’avez même dit qui était arrivé en tête des législatives.. Mais évidemment c’était un communiste et pas un candidat d’En Marche, alors … !! LIRE LA RÉPONSE :

Au lendemain de ce 1er tour des législatives, l’analyse est sans appel, le raz de marée de La République en marche s’affiche sur la carte de France que nos journaux, sans réserve, commentent. Notre lecture se veut nationale et non régionale, nous ne pouvons pas détailler dans nos JT les résultats département par département, seule une vision globale y a sa place. A 13 heures, cette page spéciale consacrée à la répartition des sièges à l’Assemblée nationale et à sa future couleur politique se terminait par un sujet, façon vox populi, sur le ressenti des électeurs abstentionnistes ou pas et le lieu de tournage de ce reportage importait peu. Par ailleurs, sachez que le Puy de Dôme est constitué de 5 circonscriptions, les candidats  de la majorité présidentielle sont en tête pour le second tour dans quatre d’entre elles et notamment  à Aubière où nous étions ce matin. En revanche, dans celle de Thiers/Ambert, c’est  le député sortant PCF qui gagne la 1e bataille électorale. Ne vous méprenez pas, les circonscriptions ne sont pas interchangeables, un candidat ne peut être donné gagnant que dans une seule.

Plus d'articles

Sur le même sujet