Médiation. Une législature sans débat en amont

Médiation. Une législature sans débat en amont

Pourquoi n'organisez-vous pas de débat avec tous les candidats aux législatives? LIRE LA RÉPONSE :

Je suppose que votre question est ironique. Cette vraie ou fausse interrogation suggère en guise de réponse un éclairage en chiffres. 577 sièges de députés sont à pourvoir, 7877 candidats se les disputent. L’égalité antenne n’est, certes, pas la référence comptable pour les législatives, l’équité qui chapeaute le temps de parole de ces élections, bien que moins drastique, limite la présence des postulants dans nos JT. Ils sont, en moyenne 14 par circonscription. Or, un débat à 14 ou pire un débat à 7877 n’est pas concevable et contraire à la qualité de notre information. Nous nous sommes intéressés aux têtes d’affiche et aux leaders des mouvements politiques pour clarifier, si besoin est, les projets des uns et des autres afin que les 47 millions de Français choisissent une nouvelle Assemblée nationale en connaissance de cause et selon leur bon vouloir.

Plus d'articles

Sur le même sujet