Auteure de la série "Angélique", la romancière Anne Golon est morte

Auteure de la série "Angélique", la romancière Anne Golon est morte

DISPARITION - La romancière Anne Golon, auteure de la série à succès "Angélique", est morte vendredi 14 juillet à l'âge de 95 ans, a annoncé sa fille à l'AFP.

La "marquise des Anges", c'était elle. La romancière à succès Anne Golon est morte vendredi 14 juillet à Versailles, à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille à l'AFP.


Sa saga "Angélique", classique de la littérature, a été traduite dans une trentaine de langues fut un succès à la fois critique et populaire. A 88 ans, elle publiait encore une version remaniée et augmentée de cette fameuse série, près d'un demi-siècle après la parution originale. 

Des voyages et des livres

Née à Toulon, fille d'officier de marine, l'écrivaine passe son adolescence à Cherbourg et entreprend, à vingt ans à peine, de parcourir la France à vélo. Elle en revient la tête emplie de paysages qui nourriront ses romans par la suite, à commencer par "Au pays de derrière mes yeux", qui retrace ses souvenirs d'enfance.  Puis, sous le pseudonyme de Joëlle Danterne, elle écrit "Master Kouky" et "La Patrouille des Saints-Innocents". Le Figaro rappelle, dans un article de 2009, qu'elle est à l'époque la seule auteure femme de la collection "Signe de piste". 


C'est seulement au début des années 1950 qu'Anne Golon imagine la série "Angélique", retraçant le destin d'Angélique de Sancé de Monteloup, forcée à se marier avec Joffrey de Peyrac, riche seigneur toulousain. Elle sera adaptée au cinéma en 1964 par Bernard Borderie, avec Michèle Mercier, Robert Hossein et Jean Rocherfort dans les rôles principaux. 

Plus d'articles

Sur le même sujet