BD : le dessinateur Cosey lauréat du grand prix de la ville d'Angoulême 2017

BD : le dessinateur Cosey lauréat du grand prix de la ville d'Angoulême 2017

RÉCOMPENSE – Cosey, l’auteur suisse de la série "Jonathan" et d’"A la recherche de Peter Pan", a reçu mercredi soir le grand prix de la Ville d’Angoulême, où s’ouvre ce jeudi le Festival international de la BD.

Le vent frais des montagnes souffle sur Angoulême. Le dessinateur suisse Cosey a reçu mercredi le grand prix de la Ville d'Angoulême, où commence ce jeudi le Festival international de la BD. Agé de 66 ans, Cosey, de son vrai nom Bernard Cosandey, est l’auteur de la série Jonathan lancée en 1975 dans le Journal de Tintin et qui compte aujourd'hui 16 tomes parus aux éditions Le Lombard.


L’auteur y raconte les aventures d’un jeune occidental amnésique qui espère retrouver ses souvenirs en se rendant dans l’Himalaya. En 1982, le 7e tome intitulé Kate avait été auréolé du prix du meilleur album de l’année du Festival d’Angoulême. 

Mais l’œuvre de Cosey ne se limite pas à cette saga. Il a également signé la série A la recherche de Peter Pan qui a pour décor les Alpes Suisses, Le Voyage en Italie, Le Bouddha d’Azur ou plus récemment Une mystérieuse mélodie, dans lequel il raconte comment Mickey a rencontré Minnie. 

"Les autrices (sic) et les auteurs consacrent ainsi par leur vote un auteur dont l’univers onirique, tourné notamment vers les pérégrinations et les cimes enneigées, a déjà réuni, depuis plus de quarante ans, des lecteurs d’une indéfectible fidélité", a indiqué la direction du festival dans un communiqué.


"Je n’y croyais pas du tout. Surprise ! Voir son nom figurer à côté des prix précédents, et pas des moindres… Je trouve très touchant que l’ensemble de la profession m’ait sélectionné. Ça fait très plaisir", a, pour sa part, déclaré le lauréat. 

Pour ce grand prix de la Ville d’Angoulême, l’un des plus prestigieux de la bande dessinée, Cosey était en lice face à deux autres géants de la BD : le Français Manu Larcenet et l'Américain Chris Ware. L’an dernier, la liste des artistes présélectionnés pour le grand prix avait suscité une polémique à cause de l’absence de femmes. Il avait finalement été attribué au Belge Hermann.

Plus d'articles

Sur le même sujet