Ces livres que vous avez failli manquer (10/10) : "Trois jours et une vie", de Pierre Lemaitre

Ces livres que vous avez failli manquer (10/10) : "Trois jours et une vie", de Pierre Lemaitre

DirectLCI
RATTRAPAGE – Quoiqu'on en dise, nous vivons une époque de culture foisonnante. Avec ses avantages et ses inconvénients quand on est journaliste : avec tous les disques, tous les livres, toutes les BD qui sortent chaque semaine, certaines pépites nous échappent. Pas pour longtemps : nous avons rattrapé ces sorties dont on ne vous a pas parlé sur le coup, pour mieux vous les conseiller au moment de partir en vacances. Aujourd'hui : "Trois jours et une vie" de Pierre Lemaitre (Albin Michel).

C’est qui, Pierre Lemaitre ?
Amoureux de la littérature, Pierre Lemaitre a longtemps fait office de formateur auprès de bibliothécaires avant de se lancer dans l’écriture à 50 ans passés. Il a tout d’abord conquis les lecteurs grâce à ses polars de haute volée qui mettent en scène Camille Verhoeven, commandant à la brigade criminelle. Mais c’est grâce à son roman auréolé du Goncourt en 2013 Au-revoir là-haut, sur les péripéties de deux soldats marginaux de la Première Guerre mondiale, qu’il s’est fait connaître du grand public.

De quoi ça parle, Trois jours et une vie ?
Antoine, âgé de 12 ans, vit avec sa mère dans une maison de Beauval, une ville où tout le monde se connaît et où il ne se passe pas grand-chose. Contraint à la solitude, l'adolescent passe son temps libre dans le bois de Saint-Eustache où le rejoint parfois Rémy, un petit voisin. Un jour, dans un accès de colère, Antoine frappe violemment à la tête le jeune garçon qui s’effondre mort. Pris de panique, il décide de cacher le corps et de ne rien dire à personne. Aussitôt les recherches s’organisent alors qu’Antoine, terré dans sa chambre, voit son univers enfantin voler en éclat.

Et pourquoi on devrait l'emmener dans nos bagages ?
Avec Trois jours et une vie, Pierre Lemaitre nous offre une fascinante plongée dans la tête d’un très jeune meurtrier, thème assez peu courant. Fort de sa formation en psychologie, l’auteur décrit avec tellement de justesse le mal-être de cet adolescent qu'on en vient à ressentir la même terreur que lui. Sans les retournements de situation auxquels ses lecteurs sont habitués, Pierre Lemaitre nous entraîne au bout de ce terrible fait divers dont on se demande s'il a été inventé ou s'il a vraiment eu lieu.

Trois jours et une vie, de Pierre Lemaître, éd. Albin Michel, 240 p., 19,80 euros.

A LIRE AUSSI 
>>  Ces livres que vous avez failli manquer : "Tout n'est pas perdu" de Wendy Walker

Plus d'articles