J.K. Rowling révèle l’existence d’un autre… Harry Potter

GÉNÉALOGIE - A l'occasion des 20 ans de la publication du premier tome d'Harry Potter, J.K. Rowling a fait des révélations sur les racines du célèbre sorcier. Et croyez le ou non mais un de ses ancêtres s’appelait également Harry Potter. On vous explique.

J.K. Rowling aime distiller des informations sur son sorcier à lunettes. Via le site Pottermore, l’auteur d’Harry Potter a publié récemment un texte qui permet d’en savoir plus sur les racines familiales du talentueux magicien. On y apprend notamment qu’il existe un autre Harry Potter, lequel a vécu bien avant les exploits de celui qui a survécu au maléfique Lord Voldemort. 


Cet ancêtre s’appelle en réalité "Henri" mais son entourage avait pris l’habitude de l’appeler "Harry". Il s’agit de l’arrière-grand-père du sorcier à lunettes. De 1913 à 1921, Harry Potter premier du nom siégeait au Magenmagot, grande cour de justice magique britannique. A cette époque, il s’était notamment opposé ouvertement au ministre de la magie Archer Evermonde. La raison ? Ce dernier avait interdit aux sorciers d’aider les moldus (personnes sans pouvoirs magiques) pendant la Première Guerre mondiale, raconte J.K. Rowling sur le site Pottermore. De quoi irriter fortement l'ancêtre de "l'élu". 

Défense des moldus

Cette prise de position a conduit à l’exclusion des Potter des "Vingt-huit sacrés", ces familles de magiciens au sang pur. Pour rappel, "un sang-pur est un sorcier qui n'a pour ancêtres que des sorciers", souligne la page Wikipédia dédiée à la saga. Harry Potter est d’ailleurs considéré comme de sang-mêlé. Car si son père est bel et bien issu d’une famille de sorciers, sa mère, magicienne aussi, a des parents dénués de pouvoirs magiques. 


Comme son arrière-grand-père, Harry a aussi pris parti pour les moldus. Au fil de sa scolarité à l’école de magie Poudlard, il a régulièrement pris la défense de sa meilleure amie Hermione Granger souvent traitée de "sang de bourbe" par des élèves et des partisans de Lord Voldemort, en raison de ses ascendances "moldus". A noter aussi qu'Arthur Wesley, père de son meilleur ami Ron, est un grand défenseur de l'égalité des droits entre magiciens et personnes sans pouvoirs. 


Pour certains observateurs, les débats sur le sang pur qui agitent le monde magique trouvent un écho dans notre propre histoire. Laquelle a souvent été émaillée d’idéaux racistes, prônant la supériorité de la "race blanche" sur les autres. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques