VIDÉO - Thomas Pesquet lance (depuis l'espace) un concours autour du "Petit Prince"

Thomas Pesquet dans l'espace

Voir
ÉCRITURE - L’astronaute français Thomas Pesquet a proposé lundi aux moins de 25 ans d’écrire une histoire racontant un voyage du "Petit Prince" sur une nouvelle planète. Il a également rendu hommage à Antoine de Saint-Exupéry, auteur qui lui permet de s’évader de la Station spatiale internationale.

Comme le Petit Prince, il aime avoir la tête dans les étoiles. Thomas Pesquet a lancé lundi depuis la Station spatiale internationale (ISS) un concours d’écriture pour prolonger l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry. Dans son roman le plus célèbre, l’auteur et aviateur français disparu en 1944 au-dessus de la Méditerranée, raconte les voyages du Petit Prince sur sept planètes différentes, où il fait des rencontres surprenantes dont celle d’un allumeur de réverbères ou d’un géographe qui ne quitte pas son bureau.


Dans un message publié sur Facebook et Twitter, Thomas Pesquet propose aux jeunes écrivains d’inventer une histoire racontant le voyage du petit garçon aux cheveux couleur d’or sur une huitième planète et sa rencontre avec son habitant. 

Les participants, qui doivent être âgés de moins de 25 ans, ont jusqu’au 28 février pour envoyer leur texte d’une page maximum sur un site dédié. Un jury composé d'astronautes, de personnalités de l'aérospatiale et de la littérature sélectionnera les dix textes finalistes, cinq soumis depuis la France, cinq autres depuis le reste du monde. Thomas Pesquet annoncera le 6 avril depuis l'ISS son choix pour les deux Grands Prix (catégorie France et catégorie International). A l'automne 2017, les dix finalistes seront invités pour un séjour en Europe sur le thème de l'espace et de la littérature.


L’astronaute en a profité pour rendre hommage à Antoine de Saint-Exupéry, dont les livres voyagent désormais autour de la Terre. "Il y a dans le métier d’astronaute, comme dans le métier de pilote, une forte composante technique mais il y a aussi une part de rêve et de poésie. Antoine de Saint-Exupéry l’a décrit mieux que quiconque. Ses œuvres complètes m’accompagnent. Quand le travail de recherche scientifique ou de maintenance m’en laisse le loisir, je m’évade pour quelques instants de lecture", a-t-il déclaré près de 400 kilomètres au-dessus de nos têtes.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Thomas Pesquet dans l'espace

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques