Affaire Morandini : Europe 1 devrait se séparer de l'animateur

Affaire Morandini : Europe 1 devrait se séparer de l'animateur

L'affaire Morandini

Voir
MALAISE - Ecarté depuis la rentrée du "Grand Direct des Médias", l’émission qu’il présentait sur Europe 1, Jean-Marc Morandini devrait être définitivement évincé de la station de la rue François Ier dans les prochains jours. La raison : l’autoconcurrence de son émission "Morandini Live", qui sera diffusée à la même heure à partir de lundi prochain sur CNEWS.

Entre Jean-Marc Morandini et Europe 1, c’est bientôt la fin de l’histoire. Depuis que l’affaire des castings douteux de la websérie Les Faucons a éclaté cet été, l’animateur est tenu à l’écart de l’antenne de la station, d’un commun accord avec sa direction. Présentateur du "Grand Direct des Médias", diffusé de 9h à 10h30, l’animateur est remplacé depuis septembre par son joker, Thomas Joubert. 


Sa mise en examen, le 23 septembre dernier, pour corruption de mineurs aggravée, a repoussé d’autant plus son retour sur les ondes… mais pas à la télé où il a trouvé refuge sur iTELE, depuis lundi 17 septembre, en dépit de la grogne de la rédaction qui s'est mis en grève le jour-même.

Concurrent direct de son ancienne émission

Ce mercredi, Maxime Saada, directeur général du groupe Canal +, a annoncé aux salariés de la chaîne info, rebaptisée CNEWS, que "Morandini Live" serait désormais programmée de 9h à 10h, à compter de lundi… face au "Grand Direct des Médias" sur Europe 1 !


Une forme de conflit d’intérêt qui, d’après nos informations, devrait pousser la direction de la station à se séparer définitivement de l’animateur, qui l’avait rejoint en août 2003. Et qu'elle continue à payer alors qu'il n'est plus à l'antenne.

VIDÉO - Morandini sur iTÉLÉ, une première pleine de sous-entendus

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Morandini

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques