Angela Merkel assise sur des toilettes en Une du premier numéro de "Charlie Hebdo" allemand

Angela Merkel assise sur des toilettes en Une du premier numéro de "Charlie Hebdo" allemand

HUMOUR - Le premier numéro de "Charlie Hebdo" version allemande sortira jeudi 1er décembre. Pour cette arrivée outre-Rhin, l’hebdomadaire satirique a choisi de mettre en couverture une caricature d'Angela Merkel assise sur les toilettes.

A leur tour d’en prendre pour leur grade. Charlie Hebdo lancera sa version allemande jeudi 1er décembre. Pour ce premier numéro publié outre-Rhin, l’hebdomadaire satirique a choisi d’afficher en Une la chancelière allemande. Ce dessin représente Angela Merkel assises sur des toilettes avec un exemplaire du journal en main et le slogan "Charlie Hebdo, le journal qui détend". Cette caricature a été réalisée par Charb il y a quelques années et a été choisie comme un hommage de l'actuel directeur de la publication Riss à son prédécesseur tué dans l'attentat terroriste qui a coûté la vie à 12 personnes dans les locaux de la rédaction le 7 janvier 2015.

C’est la première fois que l’hebdomadaire se lance au-delà des frontières françaises. "J'ai toujours pensé qu'on pouvait arriver à exporter Charlie Hebdo", a raconté à l'AFP Riss, qui a travaillé sur la version allemande pendant plus de six mois. Pourquoi l'allemand plutôt que l'anglais, langue dans laquelle une partie du site est déjà traduit ? "On a constaté qu’il y avait une vraie curiosité en Allemagne pour Charlie Hebdo", où l'équipe a été souvent invitée pour des expositions, "à l'inverse, on a rarement été sollicités par la Grande-Bretagne, l'Espagne ou le Portugal", a expliqué Riss.


"Beaucoup de gens à l'étranger ont découvert Charlie Hebdo avec le 7 janvier, à travers un événement dramatique, alors que c'est un journal qui est censé faire rire. Finalement, les gens nous ramènent toujours à ça. C'est vrai que c'est un aspect important de notre identité éditoriale, l'attachement à la liberté de critiquer les religions, mais Charlie Hebdo ce n'est pas que ça", a également raconté le dessinateur. 

il y a une dimension universelle dans l'humour de Charlie.Riss

Pour des questions de sécurité, la rédactrice en chef allemande de Charlie Hebdo a préféré travailler sous le pseudonyme de Minka Schneider. Consciente des risques qu'elle court à collaborer pour ce titre, c'est l'intérêt du projet et l'accueil de l'équipe qui l'ont convaincue, raconte-t-elle. Le premier numéro en allemand sera tiré à 200.000 exemplaires. La maquette allemande, de 16 pages, reprend la maquette française, avec des traductions de textes et de dessins mais aussi des contenus spécifiquement pour l'Allemagne. "C'est un test, une expérience pour nous. L'idée c'est de construire un lectorat à l'étranger", indique Riss, pour qui "il y a une dimension universelle dans l'humour de Charlie".

Attentat de Charlie Hebdo : "Cette équipe a inventé ce qui n'existait nulle par ailleurs dans le monde"

Plus d'articles

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques