Charte de modération des commentaires sur LCI

Charte de modération des commentaires sur LCI

Vous êtes nombreux à commenter nos publications, que cela soit sur Facebook ou sur le site, voici les règles qu'appliquent les modérateurs quand ils relisent vos commentaires.

Je veux participer sur le site ou la page Facebook de LCI. Quelles sont les règles du jeu ? 


Ce que j'ai le droit de faire :


- J’ai le droit de dire que j’aime quelque chose et de m’en enthousiasmer. J’essaie aussi d’en donner les raisons et j’évite juste de trop utiliser d’énormes émoticônes sur Facebook. 

- J’ai le droit de râler, de dire que je ne suis pas content, mais je tâche d’argumenter pour entretenir la conversation.

- J’ai le droit de dire des gros mots (raisonnablement). Ce n’est pas qu’on m’y encourage, mais parfois, ça fait du bien. J’évite juste d’être vulgaire et je n’utilise pas ces gros mots pour insulter.

- J’ai le droit de poster des liens, mais je m’assure avant qu’ils respectent toutes les règles de cette charte.

- J’ai le droit de contester une décision de modération, après m’être demandé si mon commentaire n’enfreignait pas une des règles de la charte.


Sur Facebook : dans la messagerie privée de la page. J’ai conscience du fait qu’il n’est pas possible de republier un commentaire retiré de Facebook.

Sur le site : sur moderation@tf1.fr.


Ce que je dois vérifier avant de poster :

 

- Mon commentaire n’est ni insultant, ni uniquement fait pour dénigrer une personne ou une institution… ou un modérateur.


Accepté : "Toto n’a jamais été un bon artisan de la blagounette, il monnaie ses nouvelles histoires à des prix scandaleusement élevés"

Refusé : "Ce Toto, c’est un gros bouffon !!!!!"


- Mon commentaire n’est pas raciste, homophobe, sexiste, ou révisionniste. Il ne généralise pas non plus un fait précis à l’ensemble d’une catégorie de personnes.


Accepté : "Toto est grognon."

Refusé : "Tous les garçons comme Toto sont grognons, c’est bien connu"


- Mon commentaire n’est pas du pur prosélytisme politique, religieux ou idéologique.


Accepté : "Je vais vous dire pourquoi je défends Toto : regardez combien d’histoires drôles portent son empreinte et vous comprendrez. Ce pays va mieux depuis qu’il se partage des histoires de Toto !"

Refusé : "Toto président !"


- Mon commentaire respecte la présomption d’innocence.


Accepté : "Je ne peux dire si Toto a trempé dans cette affaire, mais il est évident que quelques-uns de ces éléments à charge renforcent la suspicion contre lui"

Refusé : "Toto est responsable de ces méfaits, c’est évident !!!"


- Mon commentaire n’incite pas à la violence, au meurtre ou à la haine, ni ne les justifient.


Accepté : "Les actes de Toto sont vraiment affreux. Comment peut-on faire une chose pareille ?" 

Refusé : "Il faut lui faire la même chose et ensuite le pendre par les pieds !"


- Mon commentaire n’est pas diffamatoire, je dois donc vérifier si ce que j’attribue à une personne ou une institution est avéré, attesté par la justice.


Accepté : "Toto a été condamné en première instance pour vol il y a 5 ans, je l’ai lu sur LCI"

Refusé : "Toto est un voleur"


- Mon commentaire pourra être refusé s’il contient une information non ou difficilement vérifiable par un modérateur, qui n’a pas le temps de s’y pencher.


Accepté : "Toto est un garçon imaginaire qui sert de prétexte à de nombreuses histoires drôles"

Refusé : "Dans son troisième livre, en 1987, Hubert Tartempion a dénoncé le fait que Toto l’avait intégralement plagié"


- Mon commentaire respecte les personnes décédées ou les diverses victimes dont il est question dans l’article. En le postant je me dis donc : "Et si j’étais de la famille de la personne dont je parle et que je lisais ce commentaire ?"


Accepté : "Je ne peux présumer de comment ça s’est passé ni de la responsabilité des parents, mais je m’interroge sur les circonstances de ce drame" 

Refusé : "C’est insupportable, comment les parents peuvent-ils venir pleurer alors qu’ils sont évidemment responsables de ce qui s’est passé !!!"


- Mon commentaire respecte mes interlocuteurs. Si je suis attaqué personnellement, insulté, ou menacé par quelqu’un, je le signale sur la messagerie privée de la page Facebook, ou sur mbellec@tf1.fr pour le site de LCI, mais je ne réponds pas. Je garde à l’esprit que si je réponds à un commentaire qui est ensuite refusé, mon commentaire disparaîtra.


Accepté : "[je garde le silence et préviens la modération si un commentaire grave restait plus de 30mn en ligne]"

Refusé : "Arrête de m’embêter, espèce de chenapan, tu n’es qu’un vaurien !"


- Mon commentaire n’a pas déjà été posté sur LCI, n’est ni du spam, ni de la publicité


- Mon commentaire ne divulgue aucune coordonnée ou photographie personnelles, à plus forte raison concernant des mineurs.


Accepté : "Je dis ça en tant que Français expatrié dans le Wisconsin, aux États-Unis"

Refusé : "Cher Toto, vous voulez poursuivre cette discussion plus avant ? Je vous attends devant chez moi, au 26, place des Grands Hommes, à Bielefeld"


- Mon commentaire ne comporte pas de contenu violent ou pornographique.

- Mon commentaire n’est pas hors-sujet, j’ai pris le soin de vouloir contribuer à une discussion.


Accepté : "Comme le dit l’auteur de l’article, Toto représente vraiment un objet politique non identifié aujourd’hui, on n’arrive pas à le cerner"

Refusé : "Bon alors sinon, je ne savais pas quoi dire donc je voulais vous partager cette recette d’un magret de canard au cassis et pommes sarladaises"


- Mon commentaire est écrit en langue française.


Accepté : "Bonjour chers amis, comment allez-vous ?"

Refusé : "Hi fellows, how are you ?"


- Mon commentaire est bien rédigé (je peux faire des fautes mais je fais l’effort de m’exprimer correctement, pas en SMS).


Accepté : "Bonjour, comment allez-vous ?"

Refusé : "cc sa va lol xoxo"


- Mon commentaire ne vient pas nuire à la discussion.


Merci pour votre participation, merci de respecter les règles du jeu ! À vos claviers ;)

Et aussi

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques