"Koh-Lanta Fidji" ce soir sur TF1 : destination, choc des générations... Découvrez les nouveautés de cette saison

SURPRISES - La 18e saison du jeu de survie de TF1 démarre ce vendredi dès 21h. Au programme de cette édition ? Nouveau décor, choc des générations et paradis perdu ! On vous dit tout.

Ils reviennent. Les aventuriers de "Koh-Lanta" se jetteront dans le grand bain dès ce vendredi soir à 21h dans une 18e saison un peu particulière. Mi-juillet, TF1 avait levé le voile sur les quelques nouveautés qui viendront "saupoudrer" les fondamentaux, pour reprendre les mots de Denis Brogniart, le présentateur. 


Elles sont au moins trois.  Pour commencer, changement de décor pour les téléspectateurs mais aussi pour les aventuriers qui ne sont jamais partis aussi loin depuis 2001. Après le Cambodge, la Thaïlande, la Malaisie ou encore le Vietnam, les nouveaux candidats mettent le cap sur les Fidji.  Située à 16 532 kilomètres de la France  dans l'archipel de Mamanuca, la plage sur laquelle  les naufragés évolueront est décrite comme " la plus belle de l'histoire de Koh-Lanta". Vierge de toute présence humaine, elle l’est aussi de tout déchet, contrairement à ce que décrivaient les candidats des précédentes éditions. 

Collaboration

S'ajoute à cette nouvelle destination LA particularité de cette saison : des équipes réparties en fonction de l’âge des candidats. Les moins de trente ans, les Coravu (Jaunes), affronteront leurs ainés, les Makawa (Rouges). Fougue et spontanéité contre expérience et sérénité ? Cela reste à vérifier...


Enfin, chaque semaine, un membre de l'équipe Rouge et un membre de l'équipe Jaune feront alliance le temps d’une mission sur un îlot où sont cachés onze coffres. Ces derniers renfermeront des avantages de taille pour la suite de l'aventure comme des moitiés de colliers d'immunité. "Pour la première fois de l'histoire de Koh-Lanta, deux adversaires vont devoir collaborer pour peut-être changer leur avenir dans l'aventure", explique TF1.


Autre précision qui, à défaut d'être une (vraie) nouveauté, fait la fierté de Denis Brogniart : "il n'y aura pas d'abandon cette année." 

Plus d'articles

Sur le même sujet