VIDEO - "Morandini Live" : Crimes sexuels, Delormeau, grévistes… une première pleine de sous-entendus

L'affaire Morandini

Voir
DECRYPTAGE – Dans une ambiance un brin surréaliste, Jean-Marc Morandini a fait lundi ses débuts aux commandes de "Morandini Live", sa nouvelle émission médias sur iTELE. Une première ponctuée par de nombreuses allusions, plus poi moins volontaires, à ses déboires judiciaires et médiatiques...

Quand Jean-Marc Morandini a pris l’antenne, ce lundi sur iTELE, impossible de ne pas repenser au feuilleton médiatico-judiciaire qui a émaillé l’été de l’animateur. L’enquête fracassante des Inrocks au sujet des castings de la websérie Les Faucons, sa conférence de presse surréaliste dans un hôtel de Boulogne pour se défendre, sa mise à l’écart par Europe 1 à la rentrée puis sa mise en examen, le 23 septembre, pour corruption de mineurs aggravée. 


Le principal intéressé, qui a fait les gros titres de la presse et des JT, y a forcément pensé lui aussi en préparant cette première émission. D’où certaines "coïncidences" qui étonnent. Son choix d’ouvrir l’émission avec un sujet sur une actu autour de New York Unité Spéciale, une série dont les héros enquêtent sur des crimes sexuels. Où la présence, dans son Zapping, d’une séquence où Mathieu Delormeau, ennemi déclaré, se fait violemment clasher par Benjamin Castaldi sur le plateau de TPMP.

Je remercie les équipes de iTELE qui m'ont aidé à préparer l’émissionJean-Marc Morandini

"Ca veut dire que c'est possible d'avoir des amis dans ce métier ?", demandera plus loin JMM à Stéphane Plaza, au sujet de sa relation avec Karine Le Marchand. "Je ne peux pas vous dire de regarder l'épisode de Crimes sur NRJ12 sinon je vais me faire allumer", lancera-t-il plus loin, alors que la chaîne de la TNT a supprimé ses apparitions dans l’émission dont il est producteur. 


Lorsqu’à la fin de l’émission, l’intéressé remercie "les équipes de iTELE qui l’ont aidé à préparer l’émission", difficile, là aussi, de ne pas y avoir une pique à la rédaction de la chaîne, qui s’était mis en grève quelques heures plus tôt à une écrasante majorité. Et dont de nombreux représentants manifestaient à l’extérieur des locaux, pendant le direct du nouveau venu…  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Morandini

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques