Mercato : Newcastle offre 25 millions d'euros pour enrôler Lacazette

Mercato : Newcastle offre 25 millions d'euros pour enrôler Lacazette

MERCATO – Newcastle aurait décidé de jeter son dévolu sur Alexandre Lacazette lors du mercato hivernal. Les Magpies ont déjà offert 25 millions d'euros à l'OL afin de s'attacher les services de l'attaquant français.

A chaque mercato, c'est la même histoire. Avec l'appui des droits TV considérables, les clubs anglais vont de nouveau faire leur marché sur le sol français cet hiver. Et le spécialiste en la matière se nomme Newcastle, toujours aussi fan des Frenchies qui cartonnent de l'autre côté de la Manche. Après avoir enrôlé des seconds couteaux du Championnat de France, les Magpies s'attaquent cette fois-ci à un poids lourd de la Ligue 1 : Alexandre Lacazette.

Newcastle prêt à réévaluer son offre

Mal en point en Premier League (18e et premier relégable), le club anglais entraîné par Steve McLaren s'apprêterait, d'après L'Equipe, a lancer une opération de grande envergure afin de recruter le meilleur joueur du Championnat de France de la saison dernière. Très intéressés par le profil de Lacazette, les Magpies auraient déjà effectué une première offre orale à hauteur de 25 millions d'euros pour s'attacher les services de l'attaquant de l'Olympique Lyonnais âgé de 24 ans.

A LIRE AUSSI >> Mercato Express: Mandanda retenu par l'OM, United prêt à tout pour Bale

La réponse du principal intéressé est claire, nette et précise : il ne compte pas s'embarquer à Newcastle en cours de saison, encore moins à six mois d'un Euro en France dont il n'est toujours pas assuré de participer avec l'équipe de France, la faute à une phase aller de Championnat très poussive au cours de laquelle il n'a inscrit que six buts.

Pour le moment, l'Olympique Lyonnais semble être sur la même longueur d'onde que son joueur, estimant certainement qu'il aurait besoin d'un Lacazette retrouvé pour regoûter aux joutes européennes la saison prochaine. Mais face à l'importance surface financière des Magpies, prêts à revenir à la charge avec une nouvelle offre estimée à 30 millions d'euros, Jean-Michel Aulas réfléchira certainement à deux fois avant d'opposer une fin de non recevoir.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques