Miss France 2016 : dans les coulisses de l'élection de Miss Bretagne

Miss France 2016 : dans les coulisses de l'élection de Miss Bretagne

CONCOURS - Elles sont 14 et rêvent toutes du même destin que la bretonne Laurie Thilleman, Miss France 2011. Metronews s'est glissé dans les coulisses de l'élection de Miss Bretagne, qui se tenait à St Pol de Léon, dans le Finistère ce samedi 3 octobre. Et c'est Eugènie Journée, une jeune étudiante en deuxième année de droit de 23 ans, qui a remporté la couronne tant convoitée. 

"Est-ce que vous êtes toutes libres au mois de novembre pour aller à Tahiti ?". Dans les coulisses de la salle Kerisnel de Saint Pol de Léon, Sylvie Tellier sait comment motiver les troupes. Face à elle, les 14 candidates au titre de Miss Bretagne ont des étoiles plein les yeux. Toutes rêvent de succéder à Laury Thilleman, Miss France 2011 et de s'envoler pour 10 jours de rêves en Polynésie, où se tiendra cette année le traditionnel voyage de préparation. 

"Tahiti c'est quand même le rêve, nous glisse Léa, 18 ans. Ce sera une belle récompense". A ses côtés, Lauren, 19 ans, a du mal à réaliser que dans quelques minutes elle sera sur scène face à 700 personnes. "Je ne suis pas trop stressée, confie la jeune fille. On est là avant tout pour s'amuser et passer une belle journée. C'est tellement agréable de se faire chouchouter !"

Une élection zen

Si la plupart des demoiselles sont aussi zen, c'est en grande partie grâce à la bienveillance d'Emilie Menard, qui veille au grain. "Bien sûr que je veux la couronne Miss France !", nous lance la déléguée régionale. "Mais même si c'est un concours, on ne leur met pas la pression car pour être belles sur scène, les filles doivent être détendues. On a même fait venir un masseur cet après-midi. C'est une élection zen." "Je me sens super bien, nous confirme Eugénie, 23 ans. On est très bien traitées et ça fait une semaine qu'on répète les chorégraphies. J'ai juste un peu peur du discours car je sais que c'est une étape cruciale".

Alors que Camille Cerf, la Miss France en titre, accompagnée de ses dauphines vient rassurer les jeunes filles, Sylvie Tellier regarde avec attention tout ce petit monde qui s'active. "J'adore ça !", admet la directrice de l'organisation Miss France. "Une élection c'est court pour déterminer le caractère d'une fille, alors je me mets en retrait dans les coulisses et j'observe." Et apparemment le prochain cru est très prometteur. "D'après Sylvie, les candidates sont vraiment très belles cette année, nous confirme Camille qui présentera avec Miss Picardie, Miss Guadeloupe et Miss Alsace le show Miss France, que les jeunes femmes offrent à chaque élection régionale. Même si elle s'apprête à rendre son écharpe, la belle n'est pas mélancolique pour autant. "J'ai passé une année de rêve, je n'ai aucun regret. Je suis juste contente de retrouver ma liberté et mes proches."

En parlant de famille justement, celles des candidates s'impatientent dans la salle bondée. "Profitez-en bien, leur lance Sylvie Tellier alors que les demoiselles s'apprêtent à entrer en scène. Ce n'est pas parce qu'on ne gagne pas la première fois qu'on est perdante, je le sais car je me suis présentée plusieurs fois !", les rassure l'ex-Miss. C'est parti pour le show : défilé en robe de mariée, deux passages en maillots de bain et un en robe de soirée, les prétendantes au titre de Miss Bretagne affichent leur plus beau sourire pour séduire les juges. Ces derniers devront départager les 7 candidates qui auront obtenu le plus de voix du public. 

A LIRE AUSSI >> Laury Thilleman montre ses fesses sur Instagram

Arrive le moment tant redouté du discours. Si aucune gaffe monumentale n'a été commise, les quelques bafouillages et fautes de français sont à mettre sur le compte du stress. "Je ne pratique pas d'activité particulière mais je suis ouverte à toutes les propositions", tente maladroitement l'une d'entre elles. Si toutes rêvent de représenter leur "si belle région", elles mettent en avant, comme elles le peuvent, leurs qualités. Pas facile pour des jeunes filles à qui on demande d'être déjà pro alors qu'elles sortent à peine du lycée pour certaines. 

Après une petite pause, le temps de laisser les candidates aller embrasser leurs proches et signer des autographes, Miss France entre en scène avec ses dauphines pour un spectacle d'une demi-heure composé de différents tableaux. Un moment de grâce que le public semble apprécier, surtout les petites filles assises au premier rang, émerveillées par les tenues de princesse de Camille et ses compagnes. Mais le retour à la réalité arrive avec l'annonce de la grande gagnante. 

And the winner is...

Et c'est Eugénie Journée qui remporte le titre de Miss Bretagne. Très étonnée, la belle ne verse même pas les traditionnelles larmes de joie. "Je ne m'y attendais vraiment pas!, admet la jeune étudiant en droit, encore sonnée par la victoire. J'ai eu quelques secondes d'hésitation, je me demandais si j'avais bien entendu mon nom ! C'est super impressionnant, je n'ai pas de mots pour décrire ce que je ressens." À présent qu'elle a décroché son billet pour Tahiti, Eugénie Journée peut laisser libre court à ses rêves les plus fous. "J'ai envie d'aller plus loin maintenant", admet-elle. La demoiselle ramènera-t-elle la couronne en Bretagne, cinq ans après le sacre de Laury Thilleman ? Réponse le 19 décembre prochain à Lille. 

EN SAVOIR +

>> PHOTOS - Miss France 2016 : découvrez les premières candidates

>> Miss Nord-Pas de Calais 2015, c'est elle !

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques