3 choses à savoir sur Eliot Sumner, la chanteuse qui n'est pas que la fille de Sting

3 choses à savoir sur Eliot Sumner, la chanteuse qui n'est pas que la fille de Sting

ROCK STAR – "Information", sorti le 15 janvier 2016, se laisse d'abord écouter comme un bon album de pop-rock mélodique. Or ses ambiances mélodiques inspirées deviennent vite addictives, et ses références à la pop des années 80 ne sont pas tout à fait dues au hasard. Qui se cache derrière cette chanteuse au nom et au look androgynes, Eliot Sumner ?

Physiquement et vocalement, c'est bien la fille de son père
Regard perçant, pommettes marquées, voix androgyne : Eliot Sumner nous rappelle bien quelqu'un. Mais qui ? Son père peut-être, un certain Gordon Sumner, alias Sting ? Eliot Pauline Sumner est née en 1990 à Pise, en Italie. C'est le troisième enfant de Sting et Trudie Styler, et elle a grandi autour d'instruments de musique qui lui ont vite donné envie de s'en servir. En 2010, elle monte un groupe en utilisant son surnom, I Blame Coco, et sort un premier album, The Constant. La ressemblance physique et vocale avec son père est frappante, encore plus dans son nouvel album, Information (Barclay), sorti en 2016 sous son vrai nom cette fois.

Elle a fait son coming out et ça va très bien, merci
En décembre dernier, Eliot Sumner a évoqué sa vie privée au magazine The Evening Standard ES. Elle vit depuis trois ans une love story avec un mannequin autrichien, Lucie Von Alten, avec qui elle partage un appartement près de Buckingham Palace, à Londres. Ce coming out n'en était pas vraiment un, a-t-elle dit, puisque ses parents et amis étaient au courant depuis longtemps ; seulement, personne ne lui avait posé la question jusque-là ! Modèle elle-même à l'occasion, Eliot Sumner pose avec sa belle dans la dernière campagne de pub de Marc Jacobs.

Son nouvel album, Information, est formidable
The Constant contenait quelque jolis morceaux ("Summer Rain", très influencé par... Sting), mais avec Information, Eliot Sumner a bel et bien surpassé et enterré I Blame Coco. Dès l'introduction habitée de "Dead arms & dead legs", une fois la surprise passée à l'écoute de sa voix, la musicienne convainc avec sa pop 80's inspirée ("Species"), son énergie rock rageuse ("Halfway to Hell"), ses refrains solides ("After dark") et sa mélancolie ("Say anything you want"). En gros, Information est un excellent réservoir à tubes qui, s'il porte la marque de l'influence paternelle, n'en reste pas moins très personnel, dans sa musique comme dans ses paroles.

A LIRE AUSSI 
>>  La fille de Sting fait son coming out
>>  Ellen Page : "J’ai fait mon coming out parce que j’étais malheureuse"
>> 
Coming out : pourquoi les acteurs américains n'ont plus peur

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques