Beyoncé a-t-elle réellement plagié "That B.E.A.T" pour son clip "Formation" ?

Beyoncé a-t-elle réellement plagié "That B.E.A.T" pour son clip "Formation" ?

POLÉMIQUE - Beyoncé est accusée d'avoir pris des images tirées d'un documentaire intitulé "That B.E.A.T" réalisé par Chris Black et Abteen Bagheri sorti en 2012, pour les besoins de son clip "Formation" sensé se dérouler à la Nouvelle Orléans. Mais l'a-t-elle réellement fait ? Eh bien oui mais dans les règles.

Finalement, les remous provoqués par cette affaire n'auront écorné l'image de la chanteuse. Ce samedi, Beyoncé a dévoilé cette nouvelle vidéo, ultra engagée politiquement, qui "dénonce le sort des habitants noirs de La Nouvelle-Orléans pendant l'ouragan Katrina et les brutalités policières, tout en célébrant la beauté noire et la culture afro-américaine", selon les observateurs.

Un clip très acclamé pour son parti pris politique et ses paroles, chose qu'on ne connaissait guère chez la chanteuse. Tout cela aurait pu être parfait, si deux voix ne s'étaient pas élevées quelques minutes après la publication de la vidéo pour dénoncer l'utilisation d'images de leur documentaire intitulé "That B.E.A.T" datant de 2012.

Une embrouille sur Twitter ...

Abhteen Bagheri et Chris Jack, respectivement réalisateur et producteur de cette vidéo se sont ainsi demandé : "pourquoi Melina (Matsoukas, la réalisatrice du clip) a-t-elle utilisé des images de notre doc ?!? Le budget n'était pas assez élevé pour passer une semaine à la Nouvelle Orléans ?" s'est interrogé Chris Black sur Twitter.

"Je ne suis pas fou. C'est la triste réalité du business de la musique. Cela n'affecte en rien mes amis et mon travail, mais ce n'est pas cool", a renchéri Abteen Bagheri. Ce que dénonce l'un des auteurs de "That B.E.A.T" est l'utilisation selon eux, sans crédit, de leurs images.

Dans le documentaire "That B.E.A.T", on peut voir ce plan :

Et dans le clip de Beyoncé :

À VOIR AUSSI >> Le nouveau clip de Beyoncé, "Formation"

Seulement voilà, cette histoire, les équipes de Beyoncé s'en seraient bien passés et pour cause, Melina Matsoukas a déjà, par le passé été accusée de plagiat par David LaChapelle, notamment, pour le clip "S&M" de Rihanna.

Qui se règle avec un communiqué !

Désireux d'étouffer l'affaire au plus vite avant le Super Bowl, l'entourage de Beyoncé a adressé un simple communiqué à The Fader . Une déclaration très... "beyoncienne"."Le film documentaire a été utilisé avec l'accord du propriétaire de la vidéo. Ils ont reçu une compensation adéquate. La vidéo nous a été fournie par la société de production du réalisateur. Ce dernier est listé dans les crédits pour la direction de la photographie additionnel. Nous sommes reconnaissants d'avoir obtenu la permission d'utiliser les images", indique le communiqué.

D'où vient l'imbroglio, alors ? Selon le Washington Post, " 'That B.E.A.T' a été commandé par Nokia, en partenariat avec le festival de Sundance", indique Chris Black. Il explique également qu' à la fin du mois de janvier, lui et Bagheeri ont reçu des mails leur demandant l'autorisation d'utiliser des images de leur documentaire. Tous deux n'ont pu donner une réponse définitive à cette demande et pour cause, ils ne sont pas propriétaires du film, seulement réalisateurs. Si les deux hommes confirment ne pas vouloir (pouvoir ?) entreprendre des poursuites judiciaires, Bagheri lui, ne souhaite qu'une chose : "tout ce que nous demandons c'est du respect et être crédités". Selon le compte Twitter du réalisateur, c'est désormais chose faite.

Quant à la réalisatrice de la vidéo, Melina Matsoukas, elle s'est contentée d'adresser un "much love" à la Afida Turner dans un tweet. On se demande d'ailleurs sur cette dernière va demander à être créditée.

À LIRE AUSSI  
>>
  VIDÉO - Hymn for the Weeknd : Beyoncé en princesse de Bollywood chez Coldplay

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques