Christine and the Queens défend son duo avec Booba : "Je ne crains pas l'impureté du mélange"

Christine and the Queens défend son duo avec Booba : "Je ne crains pas l'impureté du mélange"

BAD BUZZ - Dans un très long message publié sur Facebook, Christine and the Queens a répondu aux très nombreuses critiques qui ont accueilli la sortie de son titre ''Here'', qu'elle chante en duo avec Booba.

Comme dans leur clip minimaliste – les deux artistes sont assis sur une voiture alors que la marée monte –, Christine and the Queens et Booba ont bu la tasse. Archi lourd, ridicule, improbable, Kamoulox... ''Here'', le titre qu'ils chantent en duo, a, en effet, reçu un accueil glacial à la suite de sa sortie mercredi 10 février.

Mais pas question pour la chanteuse de se laisser pourrir sans rien dire. Sur sa page Facebook, Christine and the Queens a publié un très long message quelque peu alambiqué pour nous expliquer sa démarche artistique et affirmer qu'elle continuera l'aventure malgré la houle.

Fichues étiquettes indécollables

''Ce n’est pourtant pas faute de l’avoir toujours dit : Christine, c’est du danger. J’ai un peu l’air d’une jeune fille, et pour ça on continuera malheureusement de me donner des tapes sur le bout du nez, sait-elle seulement ce qu’elle fait ?'', commence-t-elle avant d'évoquer les étiquettes qu'on aime à coller en France sur les artistes.

''Je suis née en France. Je regarde. Je vois des lignes qu’on ne franchit pas'', écrit-elle alors que les amateurs de rap et ceux de chanson française ont déversé, chacun dans son camp, leurs critiques sur Twitter.

''Je suis venue vers Booba avec cette chanson, qui est comme je l’ai dit, une chanson de survivant. Nos trajectoires se croisent, car il y a effectivement un recoupement très important : la colère, le verbe, nous sommes tous les deux dedans'', explique Christine and the Queens avant de poursuivre avec une envolée lyrique digne du bac de philo : ''Si je ne suis brusquement plus respectable après l’avoir invité lui, alors je préfère attendre de gagner le respect en continuant à faire bouger les lignes.''

1,5 million de vues sur YouTube

La chanteuse défend ensuite bec et ongles le Duc de Boulogne – ''Il me rejoint entièrement vêtu de sa marque, il s’est vengé en se construisant un empire, il a la métaphore crue qui déverrouille'' – et ce duo entre ''une féministe qui a écouté Temps Mort'' et ''un rappeur qui a sorti un titre zouk l’année dernière''. ''Ces informations ne s’annulent pas, elles dessinent simplement des espaces plus complexes que prévu. Il y a surprise, contradiction ; j’accueille ces contradictions car elles font aussi partie de moi'', lance-t-elle.

Christine and the Queens nous promet enfin de continuer dans cette veine parce qu'elle ne craint pas ''l’impureté du mélange''. ''Je vais continuer à être cette présence rugueuse et imparfaite, je vais continuer d’aller exactement où j’ai envie. Ma mâchoire carrée de boxeuse, c’est pour encaisser le reste'', conclut-elle.

Qu'on aime ou pas, le clip a en tout cas attiré de nombreux curieux puisque la vidéo a enregistré près de 1,5 million de vues en moins de 24 heures.

A LIRE AUSSI
>>
VIDEO - Christine and The Queens dévoile "Here" en featuring avec Booba... Ce n'est pas du goût de tous
>>
Vous n'aimez pas le duo entre Booba et Christine and the Queens ? Pourtant il y a eu pire...
>>
Quand Christine and the Queens caressait le rêve d'avoir... un pénis

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques