Fun Radio exclue des prochains résultats d'audience par Médiamétrie

Fun Radio exclue des prochains résultats d'audience par Médiamétrie

DirectLCI
PUNITION - Accusée par plusieurs groupes médias privés d'avoir gonflée ses audiences de façon déloyale, Fun Radio a été exclue des résultats d'audience de la période d'avril à juin, par Médiamétrie, l'institution de mesure.

Fun Radio va payer ses accusations de tricherie. Alors que plusieurs groupes médias privés ont dénoncé les pratiques déloyales de la station qui consistaient à gonfler ses audiences, Médiamétrie s'est emparé du dossier et a décidé de l'exclure des prochains résultats d'audience. L'institution de mesure ne publiera donc pas ses chiffres - qui portent sur les mois d'avril à juin - le 13 juillet prochain.

Médiamétrie annonce également que les résultats de janvier à mars 2016 seront annulés et recalculés. L'institution assure que "les messages diffusés à l’antenne de Fun radio ont affecté les conditions de recueil des audiences. Une corrélation existe entre la diffusion de ces messages par Fun Radio et l’évolution de son audience", ajoutant que les résultats d'audiences de la station seront réintégrés "une fois établi qu’il n’y a pas de rémanence de Fun Radio auprès du public potentiellement interrogé". 

Une polémique qui ne passe pas

Selon cinq groupes concurrents (Lagardère Active, Les Indés Radio, NextRadioTV, NRJ Group et Skyrock), les animateurs de Fun Radio avaient demandé "régulièrement, et depuis plusieurs mois, aux auditeurs de répondre massivement et de manière mensongère aux enquêteurs de Médiamétrie". De son côté, Fun Radio fêtait ses bonnes audiences la semaine dernière à Ibiza, non sans penser à la polémique.

Sébastien Joseph, directeur des programmes de Fun Radio a notamment confié : "je trouve injuste qu’on puisse remettre en cause le travail de dingue qui a été accompli par nos équipes. On a bossé sur les formats, la programmation musicale… on s’est tous donné à fond". Bruno Guillon qui trouve cette polémique "grotesque" abonde dans le même sens : "On a bossé comme des dingues. On a créé un vrai lien avec les auditeurs. Quand on dit qu’on forme avec eux une "famille", ça n’est pas qu’une formule".

A LIRE AUSSI 
>>  Fun Radio a-t-elle truqué ses audiences ?
>>  Fun Radio fête ses bonnes audiences à Ibiza… loin des polémiques

Plus d'articles