Grammy Awards 2016 : si vous ne devez retenir que trois choses de la soirée...

Grammy Awards 2016 : si vous ne devez retenir que trois choses de la soirée...

A RETENIR - Au terme d’une soirée de près de 3h30, entrecoupée de coupures publicitaires, la soirée des Grammy Awards fut l’occasion pour les artistes américains de revendiquer, rendre hommage et parfois même de tacler. Voici les trois temps forts de la cérémonie : des sujets de discussions appropriés à la pause café.

 La prestation de Kendrick Lamar
Le maître de cérémonie LL Cool J avait prévenu, Kendrick Lamar allait produire une performance qui ferait polémique. Et la performance a eu lieu. Pour la polémique, pour l’heure, rien à signaler. Dans la veine d’une Beyoncé lors du Super bowl , Kendrick Lamar a ouvert sa séquence avec "The Blacker the Berry" entravé avec des menottes, un faux œil au beurre noir dessiné sur le visage. Ses musiciens jouaient dans des cellules. Il était entouré de danseurs qui brisent leurs chaînes et se lancent dans une chorégraphie à la limite de la frénésie.

A VOIR AUSSI >> Le show impressionnant de Kendrick Lamar 

Puis, il a enchaîné sur "Alright", titre évoquant les violences policières contre les Noirs et devenu l'hymne non-officiel du mouvement protestataire Black Lives Matter. Sur la scène, durant ce second morceau, un immense brasier avait été dressé. Des danseurs africains virevoltaient tout autour de lui, puis, en clou du spectacle, il a "visuellement" placé Compton, sa ville, en Afrique. Un moment fort et chargé en émotion.

 L’hommage de Lady Gaga à David Bowie
On la savait fan absolue du chanteur britannique. Fan au point de se faire tatouer la tête du chanteur sur le flanc droit. Autant être honnête : personne à part Lady Gaga ne pouvait rendre hommage à David Bowie. Lors de son arrivée, sur le tapis rouge, les cheveux orange, une robe bleue parsemée de pierreries et des chaussures rouges immenses, la chanteuse était déjà dans la performance.

A VOIR AUSSI >> L'hommage de Lady Gaga à David Bowie 

Sur scène, c’est une Lady Gaga incarnant parfaitement le chanteur disparu qui a donné un sacré tour de chant d’une petite dizaine de chansons de l’artiste. En point d’orge de cette performance, la présence de Nile Rodgers, un ancien collaborateur de Bowie sur "Let’s Dance".

 Le discours de Taylor Swift 
La princesse de la country devenue prétendante au trône de la pop a gagné le trophée du meilleur album de l’année devant son ami, Kendrick Lamar. Une fois les "oh my god" et les accolades avec Selena Gomez passées, la jeune femme a adressé un discours de remerciements assez convenu mais clairement adressé à un certain Kanye West.

A LIRE AUSSI >> "Cette salope de Taylor Swift" ? Kanye West taclé pour les paroles misogynes de "Famous"

"Je voudrais dire à toutes les jeunes femmes, il y aura toujours quelqu'un pour minimiser votre succès ou s'approprier votre réussite", a lancé la chanteuse en recevant son prix. "Mais si vous restez concentrées sur votre travail et que vous ne laissez pas ces personnes vous dérouter, un jour vous parviendrez là où vous voulez être, vous regarderez autour de vous et vous verrez que ce qui vous y a menée, c'est vous-même et les personnes qui vous aiment", a-t-elle conclu. 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques