"Interstellaires" : Mylène Farmer est-elle toujours la patronne des charts ?

"Interstellaires" : Mylène Farmer est-elle toujours la patronne des charts ?

DirectLCI
ET ALORS ? Mylène, Mylène, Mylène ! La reine Farmer est de retour ce vendredi avec un nouvel album, le dixième, baptisé "Interstellaires". Un disque redoutablement efficace, qu'on soit fan ou pas. Et qui devrait sans mal conquérir la première place des charts, comme ses prédécesseurs.

"La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie", chante Mylène Farmer sur "A rebours", extrait de son nouvel album, Interstellaires, disponible ce vendredi. Dixième étape d'une carrière entamée au milieu des années 1980, ce disque direct, concis, efficace, plus joyeux qu'on ne pourrait le croire, confirme que son interprète, la cinquantaine passée, reste plutôt inspirée. Des guitares rock, des beats électro, des refrains célestes et cette voix qu'on adore ou qu'on déteste... De la chanson qui donne son titre au disque à "Un jour ou l'autre", la ballade majestueuse qui clôt les débats, ce cru 2015 a tout pour plaire. Et réinstaller son auteur au sommet des charts français.

Michel Onfray, fan inattendu

Car Mylène Farmer, faut-il le rappeler, est la chanteuse qui vend le plus de disques en France depuis trois décennies. Plus de 30 millions exactement, de quoi donner le tournis à la nouvelle génération des Maître Gims, Kendji Girac et autre Louane qui ont occupé la première place du top albums ces derniers mois. Sur Interstellaires, Mylène Farmer reste imperméable aux tendances du moment. Et préfère adresser un clin d'œil à Sting, avec lequel elle reprend en duo le tube "Stolen Car". Mais aussi le groupe de rock américain Cheap Trick dont elle réinterprète le classique "I want you to want me" à sa manière ésotérique.

A VOIR AUSSI >> Mylène Farmer et Sting dans le clip chaud bouillant de "Stolen Car"

La patronne des charts français serait-elle seule en son royaume ? "Mylène Farmer est une artiste indépendante et souveraine", assure Michel Onfray, dans un entretien croisé publié cette semaine dans Le Point . Une rencontre inattendue mais fructueuse puisque la chanteuse a illustré L'Etoile Polaire, un conte philosophique écrit par l'intellectuel. Pour lui, l'interprète de "Libertine" représente "un style, un ton, un caractère, un tempérament, une vie sans paillettes, sans artifices, vraie, donc loin de toute exposition, non par calcul, mais par "idiosyncrasie" pour utiliser un mot de Nietzsche." Rien que ça.

>> A noter que Mylène Farmer se produira ce samedi lors des NRJ Music Awards 2015, à Cannes, une soirée retransmise en direct sur TF1.
 

Plus d'articles