Jeanne Added : "Christine and the Queens a ouvert beaucoup de portes"

Jeanne Added : "Christine and the Queens a ouvert beaucoup de portes"

INTERVIEW - Jeanne Added est la révélation rock de l'année 2015 grâce à son album "Be sensational", produit par Dan Levi (The Do). Résultat : là voila nommée aux Victoires de la Musique. Metronews l'a rencontrée pour une interview, elle raconte son année folle et revient sur la sensation Christine and The Queens.

A votre avis qui va remporter le prix de la révélation album aux Victoires de la musique ?
On parle de pronostic ? Moi, je pense que c'est Louane qui va gagner. Elle a vendu plus d'un million d'albums, c'est énorme. Elle est bien partie, ça veut dire que plein de gens ne seraient pas contents si jamais moi je gagnais. Donc je préfère qu'elle gagne ! C'est mieux pour tout le monde. (rires)

Mais vous aimeriez tout de même gagner ce prix ?
Il est possible que ça me prenne à un moment donné ? (rires) Pour le moment je suis un peu sur mes gardes. Je n'ai jamais été une grande compétitrice, mais peut-être que je serai quand même vraiment déçue si je ne gagne pas. On ne peut pas savoir jusqu'au moment où ça arrive. Mais pour moi, c'est déjà énorme d'être là, donc j'ai du mal à voir le truc en plus.

Tout s'est accéléré pour vous en l'espace d'un an, comment vous l'expliquez-vous... ou pas ?
Je pense que c'est une association de beaucoup de choses. C'est la sortie de l'album qui s'est bien passée, grâce à des gens merveilleux - attachés de presse et label - qui ont tout fait pour que ça marche, un super-tourneur qui a enchaîné énormément de dates de concerts qui se sont très bien déroulées. Et le magnifique coup de pouce des TransMusicales de Rennes, l'année dernière. Je ne sais pas... disons que c'est un très bel alignement d'étoiles... (silence) Et c'est aussi peut-être ce système de désigner une coqueluche dans la presse spécialisée. On dit 'c'est celle-là en ce moment et puis après ce sera quelqu'un d'autre' (rires). Moi j'ai été quand même assez protégée de tout ça, parce que j'étais pas mal sur la route pour les concerts donc j'avais vraiment la tête dans le guidon. Mais oui, je crois que c'était un peu "dingo".

D'autant plus que ce n'est pas un projet facile d'accès pour le grand public...
Oui, c'est pour ça que c'est encore plus génial de se retrouver aux Victoires de la musique. Après c'est vrai que je n'ai pas de gros tubes qui tabassent tout, comme avec Jaïn ou Louane mais ça ne me dérange pas. Je suis ravie qu'il y ait de la place pour des projets comme celui-là.

Est-ce que vous pensez qu'une artiste comme Christine and The Queens a ouvert les oreilles à des projets justement moins faciles d'accès ?
C'est possible. Parce qu'elle a fait un gros carton avec un album qui, c'est vrai, n'est pas facile d'accès et quelques superbes remixes, aussi. (silence). Oui, pour moi c'est évident, Christine a ouvert beaucoup de portes à plein d'endroits... Notamment sur une musique un peu différente et sur une image de femme aussi, un peu différente.

Est-ce que vous notez une évolution sur la place des femmes musiciennes ?
Il y a de plus en plus de femmes musiciennes qui assument leur musique, qui produisent aussi leur musique, c'est super. Et, plus il y en a et plus il y en aura, c'est comme partout. Il faut qu'on puisse se projeter quand on est petit pour s'imaginer que c'est possible. C'est l'évolution des cours des choses et c'est tant mieux.

A LIRE AUSSI >> Radio Elvis, Fyfe, Jeanne Added, The Bohicas... 10 pépites à découvrir au Printemps de Bourges

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques