Pour les évêques philippins, les concerts de Madonna sont "l'œuvre du diable"

Pour les évêques philippins, les concerts de Madonna sont "l'œuvre du diable"

VADE RETRO – Mercredi 24 février, les évêques philippins ont appelé leurs fidèles à boycotter les concerts prévus à Manille par Madonna. Pour eux, la star américaine est blasphématoire et n'a pas sa place aux Philippines, dont 80 % des habitants sont catholiques pratiquants.

Dans le cadre de sa tournée "Rebel Heart", la chanteuse doit se produire mercredi 24 et jeudi 25 février à Manille, capitale des Philippines. Petit détail : elle apparaîtra sur une scène géante en forme de croix. Ce qui n'est pas du goût de l'archevêque Ramon Arguelles, qui a publié un communiqué sur le site de la Conférence des évêques catholiques des Philippines.

Dans ce texte, il déclare que les Philippines "et tous ceux qui aiment Dieu doivent éviter le péché et les occasions de pécher". Ces concerts, les premiers donnés par Madonna dans l'archipel, s’apparentent "à des attaques subtiles du malin". "Pourquoi les Philippines sont-elles la destination favorite de ceux qui blasphèment contre Dieu et la Sainte Mère ?", demande l'homme d'Eglise. L'archevêque Arguelles avait déjà fait campagne contre la venue à Manille en 2012 de Lady Gaga, jugeant aussi qu'elle était l'émissaire de Satan.

En-dehors de la scène, Madonna s'est comportée en bonne chrétienne

Les évêques des catholiques des Philippines, dont 80 % des habitants sont des catholiques fervents, sont connus pour leur conservatisme. Ils n'hésitent pas à donner leur opinions sur des sujets divers. La veille, l'archevêque de Singapour avait fait savoir qu'il n'aimait pas Madonna et avait mis en garde les fidèles contre ceux qui "dénigrent et insultent la religion", quelques jours avant le concert de la star dans la ville-Etat.

Mardi 23 février, Madonna, croyante elle-même, a pourtant eu un comportement de bonne chrétienne en rendant visite à un centre d'accueil d'enfants victimes d'abus et un orphelinat catholique de Manille. "Détente avec mes copains", écrit Madonna sous une photo postée sur Instagram la montrant au centre de Bahay Tuluyan, où vivent 500 enfants abandonnés ou victimes d'abus.

A LIRE AUSSI >> Madonna est prête à tout pour se réconcilier avec son fils Rocco

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques