Taylor Swift accusée de plagiat pour son tube "Shake it off"

Taylor Swift accusée de plagiat pour son tube "Shake it off"

DirectLCI
COPIER COLLER – La chanteuse la mieux payée au monde pourrait bien devoir mettre la main au porte-monnaie. Elle est accusé par Jesse Graham, de son vrai nom Jessie Braham, d'avoir repris les paroles de son titre "Haters gonna hate" pour son tube "Shake it off".
D'un côté un soulman inconnu au bataillon, de l'autre la pop star la plus riche du moment. Le chanteur américain Jesse Graham a décidé de porter plainte contre Taylor Swift et lui réclame la modique somme de 42 millions de dollars, estimant que son morceau "Haters Gonne Hate" a fortement inspiré le tube planétaire "Shake it off". C'est le média américain New York Daily News qui a révélé cette information.

Y a-t-il véritablement plagiat ?

Si mélodiquement, les deux titres n'ont rien voir, il est vrai qu'on peut y entendre des phrases quasiment similaires. Par exemple, Jesse Graham chante "Haters Gonna Hate, players gonna play. Watch out for them fakers, they'll fake you everyday" pendant le refrain, tandis que la jolie blonde dit : "Cause the players gonna play, play, play, play, play / And the haters gonna hate, hate, hate, hate, hate (…) Heartbreakers gonna break and the fakers gonna fake".
 


Le titre "Haters gonna hate" date de 2013, il est donc bien antérieur au hit de Taylor Swift. N'ayant peur de rien, Jesse Graham a déclaré : "Si je n'avais pas écrit la chanson Haters Gonna Hate, il n'y aurait pas de chanson intitulée Shake It Off". Il entend donc bien être crédité comme parolier sur ce single. Pour le moment, Tay-Tay n'a pas réagit. Ira-t-elle jusqu'au procès ?

A LIRE AUSSI >> Taylor Swift poursuit en justice l'animateur radio qui lui aurait mis la main aux fesses

Plus d'articles