VIDÉO - Pascal Obispo trouve que c'est ''abusé'' de ''critiquer les Enfoirés''

VIDÉO - Pascal Obispo trouve que c'est ''abusé'' de ''critiquer les Enfoirés''

TACLE – Pascal Obispo était invité dans l'émission de Karine Ferri ''Un dimanche avec '', diffusée dimanche soir sur RFM. L'occasion pour l'interprète de ''Tombé pour elle'' de tacler les chanteurs, comme Johnny Hallyday ou Eddy Mitchell, qui critiquent les Enfoirés.

La pique est discrète mais bien sentie. Pascal Obispo a répondu aux questions de Karine Ferri au cours de l'émission ''Un dimanche avec'', diffusée dimanche sur RFM. Alors que l'animatrice lui demandait qui il aimerait voir intégrer les Enfoirés, il a répondu ''Je ne sais pas'' avant de donner son sentiment sur ceux qui critiquent cette troupe engagée pour les Restos du cœur.

''Ce qui est important, c'est le fond de l'histoire. Les gens peuvent critiquer les Enfoirés sur la forme. Chacun peut avoir son avis. Maintenant si ils ont des solutions pour nourrir le million de personnes et faire tous ces repas, on attend leurs idées'', a-t-il lancé pendant que Karine Ferri rappelait que Patrick Sébastien, Renaud, Johnny ou Eddy Mitchell avaient notamment émis des opinions négatives sur le sujet.

Johnny Hallyday refuse de jouer au clown

Il y a quelques mois Johnny Hallyday a, en effet, expliqué qu'il ne participait plus aux Enfoirés à cause de la présence de stars de la télé-réalité parmi la troupe qui se réunit chaque année. ''Me déguiser en clown, moi, non merci'', avait-il également déclaré au Parisien Magazine. Eddy Mitchell a, lui aussi critiqué plusieurs fois les mises en scènes trop artificielles du spectacle des Enfoirés et avait évoqué dans Le parisien un ''humour pitoyable''.

''Personnellement, je respecte ce que peuvent dire les gens, mais je sais à quoi sert ce spectacle. On peut trouver ça ridicule de se déguiser mais pour moi c'est mieux de ne pas en parler quand on n'est pas d'accord'', a estimé Pascal Obispo avant d'évoquer ces gens ''qui ont besoin de bouffer'' et qui pour certains ''n'ont pas de logement''. ''Je trouve ça un peu culotté, quand on habite des hôtels particuliers, et peut-être même pas en France, tout d'un coup de critiquer les Enfoirés, c'est un peu abusé'', a-t-il conclu.

A LIRE AUSSI

>> 'Liberté', le nouveau single des Enfoirés 2016
>> PHOTOS - Entre ies et complicité, suivez les Enfoirés dans les coulisses du spectacle !

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques