Affaire Weinstein : les questions qui se posent sur les poursuites judiciaires

ABUS SEXUELS - Deux enquêtes ont été ouvertes à l'encontre d'Harvey Weinstein, ce jeudi 12 octobre : l'une à Londres et l'autre à New York. Une longue saga judiciaire attend le producteur déchu.

Elles sont désormais une trentaine à avoir brisé la loi du silence qui régnait à Hollywood depuis des décennies. Angelina Jolie, Asia Argento, Léa Seydoux, Florence Darel, Kate Beckinsale... Toutes ces actrices ont été, un jour ou l'autre, confrontées au comportement d'Harvey Weinstein. Certaines l'accusent de viol, d'autres d'agressions sexuelles ou d'intimidation. 


Tout est parti d'un article du New York Times, la semaine dernière. Depuis, les révélations pleuvent. Ce jeudi, la police de New York a décidé d'ouvrir une enquête. En parallèle, la police de Londres mène des investigations. Une longue saga judiciaire s'annonce pour les victimes et leur harceleur. 

Pour quels faits la police de New York a-t-elle ouvert une enquête ?

Pour l'heure, les policiers américains se cantonnent à l'affaire de Lucia Evans. Une jeune actrice qui accuse Weinstein de viol. Elle affirme que le producteur l'a forcée à lui faire une fellation. Lucia Evans a rencontré Harvey Weinstein pour la première fois, à New York en 2004. Jeune débutante dans le métier, Evans raconte sensiblement la même chose que les autres victimes. Elle a été invitée dans les bureaux de Miramax à Tribeca, où elle pensait qu'elle rencontrerait le producteur pour discuter d'un film. 


A son arrivée dans les bureaux, elle est conduite dans un bureau pour rencontrer Weinstein en tête-à-tête. Evans affirme que Weinstein a sorti son pénis et l'a forcée à lui faire une fellation. "J'ai répété encore et encore que je ne voulais pas faire ça. Je lui ai dit d'arrêter", dit-elle à Ronan Farrow dans le New Yorker.

Qui sont les victimes et qui a porté plainte ?

Elles sont nombreuses. Au total, ce sont plus de trente femmes qui ont brisé l'omerta en racontant les agressions et viols dont elles ont été les victimes. Parmi elles, Angelina Jolie, Léa Seydoux, Emma de Caunes, Florence Darel, Asia Argento, Mira Sorvino, Cara Delevingne... 


Pour l'heure, "aucune plainte n'a été enregistrée et, comme toujours, la police de New York encourage toute personne détentrice d'éventuelles informations à le faire savoir", a indiqué J. Peter Donald, porte-parole du New York Police Department à l'AFP. C'est le bureau du procureur qui a décidé d'ouvrir l'enquête suite aux différents témoignages publiés dans la presse. 

L'entourage de Weinstein était-il au courant ?

 Le New York Times est formel : les responsables de la maison de production Weinstein étaient au courant des très embarrassants accords de confidentialité liant leur patron et plusieurs femmes, depuis 2015. Or plusieurs membres du conseil d'admnistration, dont le frère d'Harvey et cofondateur de la société, Bob Weinstein, ont fait part de leur "surprise totale" quand le scandale a éclaté. Tarak Ben Ammar, producteur et administrateur de Weinstein Company affirmait sur LCI avoir eu vent de "rumeurs"

En vidéo

Affaire Weinstein : comment la Weinstein company a viré son fondateur

Mais les faits rapportés par les accusatrices de Weinstein laissent tout de même penser que certaines personnes étaient au courant. Elles suggèrent une certaine complicité de collaborateurs ou collaboratrices du magnat d'Hollywood, qui ont accompagné les futures victimes présumées dans la chambre d'hôtel du producteur, avant de se retirer et les laisser en tête-à-tête. 

Les faits sont-ils prescrits ?

A New York, il n'existe pas de prescription pour les accusations de viol. En Californie, une loi prévoyant une prescription de 10 ans a été amendée l'an dernier, mais sans effet rétroactif. En revanche, de nombreux faits reprochés au fondateur de Miramax par ces femmes sont prescrits, car le code pénal local les considère comme des délits mineurs. 


Suspecté d'avoir sévi durant plusieurs décennies, obtenant à chaque fois que c'était possible le silence de ses victimes grâce à des accords de confidentialité grassement payés, Weinstein devra probablement répondre de ces actes devant un tribunal civil et pénal. 

Quel sera la ligne de défense de Weinstein ?

Comme Bill Cosby, Harvey Weinstein affirme que toutes les relations sexuelles dont les femmes l'accusent étaient consenties mais il a engagé des ténors du barreau pour le défendre. Des habitués des scandales. Selon le Hollywood Reporter, Harvey Weinstein a étoffé son équipe d'avocats en embauchant Blair Berk, une avocate californienne très réputée. Cette diplômée d'Harvard a défendu des stars d'Hollywood comme Mel Gibson et Lindsay Lohan. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet