Ces 10 tweets qui vont vous faire penser que Val Kilmer est adorable... ou pervers

Ces 10 tweets qui vont vous faire penser que Val Kilmer est adorable... ou pervers

PERSONNALITÉ - Sur Twitter, l'acteur est en passe de devenir un incontournable. La raison ? Des petites anecdotes croustillantes qu'il distille à longueur de tweets. Ces derniers jours, c'est en raison de sa "passion" pour Cate Blanchett qu'il s'est illustré. Sauf qu'à bien y regarder, on ne sait pas si on a à faire à un adorable bonhomme ou un affreux jojo.

Val Kilmer est un drôle de bonhomme. Avec une carrière un peu sur la descente ces dernières années, l'acteur s'est pourtant repris en main ces derniers temps. Alors bien sûr, il n'est plus le sémillant "Ice Man" de Top Gun ou le Batman qu'on a tant apprécié mais force est de constater qu'il s'est sérieusement mis à la communication 2.0. 


Sur son compte Twitter, il expliquait récemment qu'il vouait une passion "secrète", qui ne l'est plus, forcément, à l'actrice australienne Cate Blanchett. Il racontait notamment qu'il avait fait un saut en Australie, juste pour la voir et qu'il était malheureusement tombé sur son mari.  

Avec Cate Blanchett, c'est purement platonique

Mais outre cette amourette platonique, l'acteur raconte également de petites anecdotes croustillantes sur son passé avec pas mal de stars. Du coup, on apprend qu'il a pas mal trainé avec des stars de la chanson comme Bob Dylan ou Lou Reed, qu'il a tapé la discut' avec Brigtte Bardot et qu'il a offert des fleurs à Angelina Jolie. Rien de fou, à cela, tant on sait qu'Hollywood est un tout petit milieu lorsqu'on est en tête de box-office comme il a pu l'être. 


Sauf qu'en relisant ces messages, on ne sait plus très bien si Val Kilmer est un affreux jojo cynique ou bien un gentleman fleur bleue. Voici la preuve en une dizaine de tweets qu'on ne sait pas et qu'on ne saura probablement jamais la vérité à propos de ce que pense l'acteur. 

"Une fois, j'ai pris l'avion, pour l'Australie, juste pour parler à Cate Blanchett. C'est son mari que j'ai rencontré en premier. Ou l'inverse, pour être précis"

"Peu de gens le savent mais dans les années 70, j'écrivais des poèmes. Puis je me suis installé à New York et le rap est né. Ne me remerciez pas"

"J’ai chatouillé Lou Reed, une fois. Je l’ai regretté très longtemps alors que comme moi qu’il m'avait parlé à plusieurs reprises après ce dîner. Mais je suis heureux maintenant. Il en avait besoin"

"Les amis, dites à Paula Patton que j'ai été très patient mais que j'aimerais vraiment qu'elle me réponde" 

"A Paris, je me suis assis avec George C. Scott (un producteur américain), je l'ai regardé vidé une bouteille de vodka en une demi-heure. Un acteur brillant également. Il me manque". 

"Une fois, j'ai chatouillé Lou Reed à un dîner que je donnais pour lui. Il s'est penché et m'a dit "je suis bon en arts martiaux". Tellement talentueux mais tellement torturé par son père".

"Une fois, j'ai chutoté à l'oreille de Brigitte Bardot toute la nuit. Dans le sud de la France. Et je ne parle pas bien Français... Et elle parle pas très bien anglais"

"Une fois, j'ai laissé Jimmy Page jouer avec les cheveux de ma petite amie, mouillés par la pluie. Allez, ça va. C'était Jimmy Page et elle aimait ça. L'enfer, j'aurais aimé apprécier" 

"Une fois, Angelina Jolie m'a payé un tour à la maison en jet. Je l'ai surprise en le remplissant de gardenias (des fleurs, ndlr). Elle ramenait aussi un acteur français. Il était dégouté"

Un selfie au World Trade Center. 

Plus d'articles

Les tags

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques